Sport

Football : “peu importe ce qui va y avoir en sélection, il va falloir qu’il y ait Pierre-Emerick Aubameyang et Mario Lemina, sinon ce n’est pas vendeur” dixit, Mario Lemina 

Football : “peu importe ce qui va y avoir en sélection, il va falloir qu’il y ait Pierre-Emerick Aubameyang et Mario Lemina, sinon ce n’est pas vendeur” dixit, Mario Lemina 

L’ex-international gabonais, Mario Lemina, dans une vidéo relayée par le confrère Média 241, est revenu sur l’événement malheureux pour lui et Pierre-Emerick Aubameyang, lors de la dernière Coupe d’ Afrique des Nations (CAN), qui s’est jouée au Cameroun, en traînant leurs départs de la sélection gabonaise.

Dans la vidéo publiée par Média 241, le milieu de terrain de Wolverhampton, indique que la sélection gabonaise de football, sans lui et Pierre-Emerick Aubameyang, n’est pas vendeuse et n’attire pas la population. Si certains ont déjà oublié les événements en rapport avec les contaminations Covid-19 des joueurs gabonais lors de la dernière CAN organisée par le Cameroun, Mario Lemina semble toujours marqué par cette ‘’manigance’’ organisée contre son coéquipier Pierre-Emerick Aubameyang et lui.

En effet, Mario Lemina est revenu sur le sujet, dans une vidéo, publiée par Média 241. Avant d’aborder le sujet sur leur non-participation à cette CAN pour des raisons de tests Covid-19 ‘’truqués’’, faisant d’eux des positifs à la pandémie, l’ex-international gabonais, a souligné son importance au sein de la sélection gabonaise.

Pour lui, l’équipe nationale du Gabon sans Pierre-Emerick Aubameyang et lui, ne serait pas vendeuse et ne toucherait pas les populations.‘’ Pierre-Emerick Aubameyang et moi-même, sommes une téléréalité pour la sélection gabonaise. Donc, peu importe ce qui va y avoir en sélection, il va falloir qu’il y ait Pierre-Emerick Aubameyang et Mario Lemina, pour la sélection. Sinon, ce n’est pas vendeur, ça ne touche pas la population, ça ne donne pas envie’’ a indiqué Mario Lemina.

Ces propos du joueur n’ont pas manqué d’inciter certaines réactions des internautes qui, pour la plupart, estiment que le dire de cette façon, c’est être prétentieux et arrogant. Toutefois, il est important d’indiquer que sous un plan communication avec l’optique d’attirer plus des projecteurs sur cette sélection, Mario Lemina n’aurait pas tort entièrement.

Car, vu le niveau qu’atteignent leurs différentes carrières, un match des panthères du Gabon qui se joue avec Pierre-Emerick Aubameyang et Mario Lemina sur le terrain, attire forcément plus de regards dans le monde que lorsqu’ils sont absents.

Décès du jeune footballeur de Missimba FC: le ministère des Sports offre 10.000.000 à la famille endeuillée

Décès du jeune footballeur de Missimba FC: le ministère des Sports offre 10.000.000 à la famille endeuillée

Le ministère de la Jeunesse et des Sports a, par le canal de son premier responsable, monsieur Franck Nguema, offert son assistance à la famille du jeune Sylvain Edou, décédé le 14 janvier 2023, lors d’un match national-foot 3 à Makokou.

Photo du jeune Sylvain Edou, le football décès en plein match à Makokou

C’est au domicile famille de ce dernier que les parents de Sylvain Edou ont reçu la visite de la délégation du ministère de la Jeunesse et des Sports, conduite par le patron dudit département ministériel, venu pour leur témoigner son soutien face à cette douloureuse et pénible épreuve.

Ainsi, témoignant son soutien à la famille, et pour l’assister dans les différentes charges inhérentes aux funérailles du défunt, le Ministre Franck Nguema a, au nom du président de la République Ali Bongo Ondimba, remis à la famille endeuillée une somme de 10.000.000 de francs CFA. Un montant qui, on l’espère, pourrait véritablement soulager la famille quant-à certaines charges.

Signalons au passage que, le transfert du corps vers son village natal, dans la province du Woleu-Ntem se fera le vendredi 3 février 2023, avec l’apport en moyen de transport, notamment des bus, offerts par la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT).

Aussi, il est important de préciser que le jeune Sylvain Edou s’en va à l’âge de 24 ans seulement.

Que la terre lui soit légère !

Football : Mario Lemina quitte la France pour l’Angleterre

Football : Mario Lemina quitte la France pour l’Angleterre

L’ex-international gabonais a quitté le championnat français pour celui de l’Angleterre. Celui qui évoluait avec l’OGC Nice a signé pour les 4 prochaines années avec Wolverhampton. Une nouvelle signature du gabonais évaluée à un montant de 10 millions d’euros, soit 6 559 570 000 FCFA.

Mario Mélina, le nouveau sociétaire du club anglais Wolverhampton

C’est désormais officiel et acté. Mario Lemina a signé avec le club Anglais Wolverhampton pour un montant de 10 millions d’euros, soit 6 559 570 000 de francs CFA.

Le milieu de terrain gabonais s’est engagé pour les 4 prochaines années alors qu’il sortait des blessures avec son ex-club, OGC Nice.

À peine arrivé en Angleterre, le gabonais de 29 ans, semble avoir déjà gagné la confiance du coach. Sans trop attendre, il a déjà joué son premier match au côté de ses nouveaux coéquipiers.

Le weekend dernier, il a en effet fait son entrée à la 73 minute de jeu, alors que Wolverhampton, son nouveau club, affrontait West Ham et, s’est imposé sur un score de 1-0. Une victoire qui le hisse désormais à la 19eme place du championnat, avec 17 points.

Ainsi, marqué positivement son passage à Wolverhampton est le meilleur que l’on pourrait lui souhaiter.

CWO

Championnat national D3: un joueur meurt sur le terrain au cours d’un match à Makokou

Championnat national D3: un joueur meurt sur le terrain au cours d’un match à Makokou

Un footballeur gabonais est mort ce samedi 14 janvier 2023, lors d’un match opposant Missimba FC, de Koulamoutou, aux Aigles de Bélinga. Une confrontation s’inscrivant dans le cadre de la première journée du championnat national de football D3.

C’est le stade Alexandre Samba de Makokou qui a abrité “le match du malheur”. Le dernier match de la carrière et de la vie du jeune footballeur amateur Sylvain Edou Nguema, qui y’a malheureusement trouvé la mort en plein match.

En effet, participant au championnat national de football amateur (D3), sous la tutelle de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), avec ses coéquipiers du club koulois, Missimba FC, le jeune Sylvain Edou Nguema s’est effondré sur le terrain, quelque temps après son entrée en jeu, en seconde période.

Ainsi, conduit en toute urgence à l’hôpital régional Omar Bongo Ondimba de Makokou, le personnel soignant de la structure sanitaire suscitée ne réussira malheureusement pas à le maintenir en vie. Sylvain Edou s’ en est allé. Il plonge ainsi la famille du football gabonais dans un énième deuil, après celui de l’ancien coach de l’équipe nationale du Gabon, Alain Da Costa Soares.

Pour rappel, la mort du jeune footballeur Edou Sylvain, survenue ce samedi 14 janvier 2023, au stade Alexandre Samba de Makokou, porte le nombre de décès similaires pour le compte du Gabon à 3, à l’espace de 5 ans.

On parle notamment des regrettés Brou Apanga, mort en 2017, et d’Hermann Tsonga en 2019, tous victimes d’arrêt cardiaque.

Cependant, au vu de cet incident, l’on se demande si ces footballeurs bénéficient d’un réel suivi médical, et subissent des examens nécessaires avant le démarrage des compétitions auxquelles ils participent.

UNO

Football : le Gabon gagne deux places au classement FIFA

Football : le Gabon gagne deux places au classement FIFA

Les panthères du Gabon ont gagné deux places lors du dernier classement de la Fédération internationale de football association (FIFA). Une évolution que l’équipe nationale du Gabon doit à ses deux dernières victoires face à la Guinée-Bissau et le Niger, lors des dernières fenêtres FIFA.

Le beau jeu et les résultats obtenus par la sélection gabonais de football (panthères), lors des dernières confrontations, ont finalement été récompensés.

En effet, le 22 décembre dernier, la FIFA a rendu officiel son classement mensuel des meilleures nations de football. À ce titre, la sélection gabonaise a légèrement grimpé en obtenant deux places en plus par rapport au précédent classement.

Elle passe à la 79e place, au niveau mondial, et à la 15e au niveau continental. Une évolution qu’elle obtient grâce aux dernières victoires engendrées lors des fenêtres FIFA face à la Guinée-Bissau 3-1 et au Niger 3-1.

Pour une sélection qui a rencontré plusieurs difficultés lors du dernier rassemblement en Coupe d’Afrique des Nations (CAN), ce résultat peut renforcer et réconforter l’esprit d’équipe, et galvanisér les athlètes pour les matchs avenir.

CWO

Sport : la Tropicale Amissa Bongo fait son retour 2 ans après

Sport : la Tropicale Amissa Bongo fait son retour 2 ans après

Reconnue, aujourd’hui, comme l’une des plus grandes compétitions internationales du cyclisme dans le monde, la Tropicale Amissa Bongo fait son retour, 2 ans après une interruption dûe à la pandémie covid-19.

La Tropicale Amissa Bongo va faire son grand retour 2 ans après son interruption.

Cependant, dans le souci de mieux organiser la prochaine édition, les organisateurs sont à pied d’œuvre pour la programmation et la planification de l’édition 2023, prévue pour les toutes prochaines semaines en terre gabonaise.

En effet, cette 16e édition se tiendra du 23 au 29 janvier 2023 dans 4 provinces du Gabon. Notamment, le Woleu-Ntem qui sera le point du départ, ensuite la Ngounié, le Moyen-Ogooué et l’Ogooué Maritime.

Comme à la coutumier, l’arrivée sera réservée à la province de l’Estuaire, à Libreville la capitale provinciale. Pour cette édition 2023, 15 sélections ont été retenues par les organisateurs pour prendre part à cette célébration sportive de renommée internationale, dont 10 nations africaines. 5 équipes occidentales viendront de l’Europe et de l’Amérique pour se frotter aux cyclistes gabonais, auteurs des résultats souvent  catastrophiques et qui laissent à désirer.

Pour l’heure, la Fédération gabonaise de cyclisme devrait mettre les petits plats dans les grands, en matière de préparation de ses athlètes, afin d’espérer obtenir des résultats dignes d’un pays organisateur de ladite compétition depuis 16 ans.

CWO

Coupe du monde Qatar 2022 : Freddhy Koula rejoint New World TV pour l’émission “Rond Central”

Coupe du monde Qatar 2022 : Freddhy Koula rejoint New World TV pour l’émission “Rond Central”

Alors que la Coupe du monde se joue actuellement au Qatar, ce jusqu’au 18 décembre prochain, le journaliste sportif gabonais, Freddhy Koula Moussavou a été invité à animer l’émission  »Rond Central » sur la chaîne de télévision New World TV. La chaîne du groupe de télévisions satellitaires togolais éponyme, créé en 2015 et qui, en juillet 2021, a obtenu les droits de diffusion de la Coupe du monde dans les pays francophones.

Si l’équipe nationale du Gabon ne prend pas part à la plus grande fête de football, notamment la Coupe du monde, qui a débuté depuis le dimanche 20 novembre 2022, et s’étendra jusqu’au 18 décembre prochain, un gabonais amoureux du micro s’est quant-à lui démarqué par son talent, et va vibrer au rythme de cette compétition en animant l’émission “Rond Central” sur la chaîne togolaise “New World TV”.

Il s’agit bel et bien du journaliste sportif gabonais, Freddhy KOULA MOUSSAVOU, doctorant en France dans son champ de passion. Pour cette aventure, il sera au côté des grands noms du football mondial, en général, et africain en particulier, tels que le togolais Emmanuel Adebayor, le camerounais Patrick Mboma, Herita Ilunga de la RDC, le sénégalais Mamadou Niang, et bien d’autres.

L’émission à laquelle plus d’un gabonais prendraient du plaisir à regarder leur compatriote se déployer, comme il sait bien le faire, sera diffusée tous les jours à 15 h à 20 h (GMT). Ce, durant toute la période de cette Coupe du monde qui s’annonce riche en couleurs et en surprises.

C’est là, un nouveau défi que le gabonais devrait relever, après son brillant passage à Radio France internationale (RFI), Canal+ qui a perdu les droits de diffusion de la présente Coupe du monde Qatar 2022, et TV5MONDE.

Cette présence de Freddhy KOULA MOUSSAVOU à New World TV est une preuve que le rêve, le talent et le travail peuvent conduire au sommet de la pyramide.

CWO

Coupe du Monde Qatar 2022 : le coup d’envoi a été donné hier dimanche 20 novembre 2022

Coupe du Monde Qatar 2022 : le coup d’envoi a été donné hier dimanche 20 novembre 2022

Hier, dimanche 20 novembre 2022, le monde entier a assisté à la cérémonie d’ouverture de la coupe du Monde qui se jouera jusqu’au 18 décembre prochain sur huit stades du pays organisateur, le Qatar.

Le lancement de la plus grande compétition du football au monde a eu lieu hier, dimanche 20 novembre 2022. Un lancement riche en couleur qui s’est fait au stade Al Bayt, à Al Khor, avec la présence de plusieurs personnalités venues des quatre coins du monde pour vibrer au rythme du sport roi.

À ce titre, on a pu notamment voir Gianni Infantino, Président de la FIFA, Morgane Freeman, célèbre acteur américain et bien d’autres.

Le Qatar, pays organisateur affrontait en match d’ouverture, l’Equateur qui s’est imposé 0 – 2. Un score qui, au vu des pronostics d’avant match, a pu consolider le point de vue de ceux qui ont annoncé des surprises durant cette compétition.

Alors, qui succédera à la France tenant du titre lors de la précédente coupe du monde (CDM) en 2018 ? Est-ce un pays européen qui soulèvera encore ce trophée? Car faut-il le préciser, après la victoire du Brésil en 2002, cela fait vingt ans que les européens se partagent le titre (Italie 2006, Espagne 2010, Allemagne 2014 et France 2018).

La France pourrait-elle faire l’exploit en rapportant le trophée deux fois successive comme l’avaient fait l’Italie en 1934-1938 et le Brésil de Pelé en 1958-1962 ?

Allant avec beaucoup d’espoir, l’Afrique y compte cinq représentants, dont le Sénégal, de Sadio Mané blessé, le Cameroun, le Ghana, le Maroc et la Tunisie. Des équipes bien préparées qui pourraient créer la surprise dans cette compétition mondiale.

CWO

Élection à la LNFF: Bérangère Minang se dit capable et pose officiellement sa candidature

Élection à la LNFF: Bérangère Minang se dit capable et pose officiellement sa candidature

Le mercredi dernier, Bérangère Minang, ancienne entraîneure de l’équipe nationale féminine du Gabon qui a un palmarès long comme le bras dans le domaine du football, a déposé sa candidature au siège de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) pour le poste de présidente de la Ligue nationale de football féminin (LNFF). Un poste qu’elle voudrait occuper pour œuvrer à la construction et au développement du football féminin Gabon.

Alors que l’assemblée générale élective qui désignera celle qui dirigera la Ligue nationale de football féminin (LNFF), est prévue pour le 26 novembre prochain, Bérangère Minang, ancienne footballeuse et basketteuse internationale, a officiellement déposé sa candidature pour occuper la tête de cette institution du football féminin en République gabonaise.

Avec une feuille de route bien étoffée, Bérangère veut axer son mandat sur l’édification et le développement du football féminin. Une mission qu’elle compte assurement mener à bien, au vu de son palmarès et de son amour pour le sport roi, en particulier, et pour le  Gabon en général. “Je me porte candidate parce que j’aime profondément le football, parce que j’aime profondément mon pays, et parce que j’estime avoir suffisamment d’expérience, pour relever avec l’appui des autorités du pays, qui ont lancé ce grand projet, notre football féminin amateur qui se trouve être profondément endormi et en fin de vie”, a-t-elle déclaré.

Au regard de ses ambitions et de son expérience, il est donc possible de croire que Bérangère Minang serait la personne qu’il faudrait à ce poste de présidente de la Ligue nationale de football féminin, pour le développement de ce sport, peu valorisé au Gabon chez les femmes.

CWO

Football: Dallian Allogho Toung a mis fin à son contrat avec Dynamo auto Tiraspol

Football: Dallian Allogho Toung a mis fin à son contrat avec Dynamo auto Tiraspol

Fin du contrat liant Dallian Allogho Toung et le club Moldave du Dynamo auto Tiraspol. Le gabonais quitte ce club en lui reprochant de n’avoir pas respecté sa part de contrat et de l’avoir fait joué plusieurs mois sans salaire.

Arrivé au club moldave du Dynamo auto Tiraspol grâce à un Camp de football en Turquie, Dallian Allogho Toung est parvenu à une rupture, à l’amiable, de son contrat avec celui qui était jusque là son club.

En effet, le joueur reprocherait au club le fait qu’il ait été incapable, depuis plus de 5 mois, d’honorer sa part de contrat. Celui qui est considéré comme l’un des meilleurs gardiens du championnat moldave était jusque là sans salaire.

Une situation, hors du terrain, qui contraste très clairement avec les performances de la panthère, qui depuis son arrivée en Moldavie ne cesse de mettre tout le monde d’accord sur l’étendue de son talent.

Au regard des démarches, sans suites, entreprises pour tenter d’obtenir gain de cause, il appert que cette rupture de contrat avec ce club Moldave était l’ultime issue pour le football gabonais. Pour y parvenir, ce dernier aurait préalablement engagé des procédures auprès de la police moldave, mais sans succès.

C’est donc à l’issue de celles-ci que le gardien formé à l’union sportive de Bitam (USB) a simplement décidé de rompre son contrat et de patienter jusqu’au prochain mercato pour un autre engagement libre dans un club de son choix.

Toutefois, il est à noter qu’avec les performances qui sont les siennes, Dallian Allogho Toung trouvera sans doute une nouvelle terre d’accueil et un nouveau club qui le traiterait proportionnellement à son talent. Sivasport de Turquie semble d’ailleurs déjà très intéressé.

Affaire à suivre.

Lionel Nelio