[Sport] CAN Cameroun 2022: que d’incertitudes autour du regroupement des panthères à Dubaï, pour défaut de trésorerie

[Sport] CAN Cameroun 2022: que d’incertitudes autour du regroupement des panthères à Dubaï, pour défaut de trésorerie
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

CAN Cameroun 2021: le Gabon incertain pour le regroupement de Dubaï, prévu pour le vendredi 24 décembre prochain. L’ équipe nationale du Gabon, qui est censée s’envoler pour Dubaï le 24 décembre prochain, ne voit toujours pas claire. Ce regroupement pourrait connaître des chamboulements car, à ce jour, à seulement quelques jours du voyage, le trésor public semblerait traîner les pas pour décaisser des fonds prévus à cet effet.

Au Gabon, les problèmes au sein de la gestion de l’équipe nationale de football ne sont pas prêts de connaître une fin définitive et heureuse. Les panthères du Gabon enchaînent, depuis un moment, des difficultés pourtant facilement bien gérables. Le football gabonais continue de vivre sans pénitence.

A moins d’un mois du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Cameroun 2022, le Gabon semblerait avoir des difficultés dans la préparation de ses ambassadeurs à cette grande messe sportive continentale.

En effet, ce 24 décembre 2021, les panthères du Gabon sont censées s’envoler pour la mise au vert à Dubaï. Cependant, il s’avère que les finances devant servir pour ce déplacement traînent à être décaissés au niveau du trésor public.

<<… les moyens financiers ne sont toujours pas mis à disposition. Semble-t-il, le Trésor public traîne inexplicablement les pieds. Et ce, trois semaines, pourtant, après le dépôt du budget.>>, a renseigné une source proche de la sélection au quotidien l’Union.

Pour rappel, il faut dire que la situation pré décrite, à laquelle font face les panthères du Gabon, n’est pas la première de ce genre. Les matchs face à la Libye et l’Égypte, lors des éliminatoires du mondial Qatar 2022, le scénario fût semblable, à la différence, pour ces confrontations, que les prestataires avaient préfinancé. Ce qui n’est pas le cas pour ce regroupement prévu pour Dubaï.

<<… contre la Libye et l’Égypte, au mois de novembre dernier, une partie seulement des fonds ont été décaissés par le Trésor, 48 heures seulement avant le match face à la Libye. Devant cette situation, notre principal  » prestataire  » a anticipé le règlement de la location de l’avion et payé une partie des frais d’hôtel à Alexandrie. Aujourd’hui nous traînons plusieurs ardoises parce que les différents prestataires au niveau de Franceville n’ont pas été payés jusqu’à ce jour. Et pour le Qatar, le même prestataire refuse d’anticiper les règlements. Le risque est donc grand de voir les Panthères ne pas prendre part à ce regroupement. Et ce, à neuf jours seulement du déplacement du premier groupe. Celui de Libreville. Et pour le budget de la CAN, n’en parlons même pas. C’est silence radio.>>, nous rapporte le confrère L’UNION (Sonapresse).

Cependant, une telle situation est véritablement difficile à comprendre, surtout quand on sait que le football est un sport exigeant, qui nécessite une bonne préparation pour l’obtention des bons résultats; la préparation de l’équipe n’étant pas seulement physique, mais aussi psychologique, de tels manquements pourraient être à l’origine d’un découragement et d’un affaiblissement moral des athlètes.

Pour un des pays les plus riches d’Afrique, une telle situation pourrait être révélatrice d’un gros malaise existant mais non dit. LE TRÉSOR PUBLIC GABONAIS CONNAÎTRAIT-IL DÉSORMAIS DE PROBLÈMES POUR LE DÉCAISSEMENT DES FONDS COMME IL SE DOIT ? La presse écrite et en ligne demeure à ce jour sans suite quant-au paiement de la subvention qui lui est dûe et, pointe, elle aussi, du doigt le trésor public.

Face à cela, l’on pourrait se demander, à quoi le trésor public serait-il confronté, au point de ne plus pouvoir procéder à des paiements comme il se doit?

Pendant ce temps, s’il est avéré que le trésor public rencontrerait de difficultés pour le décaissement des fonds pouvant permettre la mise au vert des panthères à Dubaï, le Staff technique de l’équipe nationale pourrait faire des économies au pays en changeant de destination pour cette préparation. Une autre destination moins lourde financement pourrait, peut être , être envisageable en lieu et place de Dubaï avec ses luxueux hôtels etc. Franceville, Bongoville, Port-Gentil, Libreville et Oyem, entre autres, pourraient être des bons alternatifs. Surtout que la CAN se jouera au Cameroun voisin avec qui, on a quasiment le même environnement et le même climat.

CWO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.