[Sport] CAN 2023: le Gabon, un des pays les plus riches d’Afrique, pourrait ne pas participer pour des raisons financières

[Sport] CAN 2023: le Gabon, un des pays les plus riches d’Afrique, pourrait ne pas participer pour des raisons financières
Le ministre de sport gabonais, Franck Nguema, aux côtés de pantheres
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Événement avenir, très important.

 

La sélection gabonaise de football risque de ne pas prendre part aux éliminatoires prochaines, de la coupe d’Afrique des Nations (CAN) pour l’édition de 2023. La raison évoquée par le patron du sport au Gabon est, l’absence de moyens financiers.

Le ministre de sport gabonais, Franck Nguema, aux côtés de pantheres

Le football gabonais va de mal en pis. Ces deux dernières années ont plongé le sport roi gabonais dans une somnolence assez longue et profonde.

Selon notre confrère le quotidien l’union, Franck Nguema, Ministre gabonais des sports, a indiqué que les panthères du Gabon, par manque d’argent, ne joueront pas les matches amicaux, prévus pour ce mois de mars, et les éliminatoires de la CAN 2023 qui se jouera en Côte d’Ivoire. Ces éliminatoires étant fixées pour juin prochain.

« (…) il semble difficile de mobiliser les ressources financières permettant de prendre en charge, dans un intervalle relativement court, les deux matchs amicaux entre le 21 et le 29 mars 2022 et les quatre matchs officiels des éliminatoires de la Can 2023 prévus du 1er au 14 juin 2022. Sans oublier que la relance du championnat national (…), devenue cruciale, est actuellement à l’étude au sein du gouvernement.», a écrit le quotidien l’Union gabonais citant des propos du ministre des Sports.

C’est véritablement une mauvaise passe pour le football gabonais.

Cette situation décrite supra pourrait mettre les amoureux du ballon rond dans une colère noire, motivée par l’envie de revivre des émotions fortes à la hauteur de celles suscitées par la précédente participation du onze national à la CAN qui s’est jouée au Cameroun voisin.

Sur ce, vivement que des solutions efficaces et efficientes soient trouvées de ce côté, afin que le Gabon, réputé être un des pays les plus riches d’Afrique, envoie ses ambassadeurs à la célébration de la plus hautes compétition footballistique du continent, après bien évidemment avoir eu une préparation digne de ce nom et à la dimension de la compétition dont le champion en titre est le Sénégal.

 

CWO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.