[Société] transport ferroviaire : au nom du gros chiffre d’affaire, grâce au transport marchandise, SETRAG offre des voyages infernaux à ses clients 

[Société] transport ferroviaire : au nom du gros chiffre d’affaire, grâce au transport marchandise, SETRAG offre des voyages infernaux à ses clients 
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Semblant être plus que préoccupée par l’envie de voir à la hausse son chiffre d’affaire, la Société d’Exploitation du Transgabonais (SETRAG) fait vivre des pénibles et inoubliables voyages à ses clients au profit du transport de marchandises, qui serait le socle de sa richesse et donc, de son existence. On croirait qu’à Setrag, transporter l’homme est moins important que transporter de la marchandise. Compréhensible peut-être. 

En effet, une enquête menée auprès de plusieurs citoyens, ayants effectué un voyage, de Libreville vers l’intérieur du pays ou de l’intérieur du pays vers Libreville en train ces derniers temps, nous a permis de parvenir à la conclusion suivante : les départs et arrivées des trains marchandise seraient prioritaires face à ceux des passagers, le transport marchandise étant la clé du chiffre d’affaire de l’entreprise qui tient le monopole dans le secteur du transport ferroviaire au Gabon.

De l’avis de plusieurs de ses clients, voyager à bord d’un train SETRAG actuellement serait devenu beaucoup trop pénible et ne donnerait nullement envie de le refaire.

D’aucuns affirment même que plus rien n’y est désormais respecté. Le temps de la convocation et l’heure du départ marquée sur le billet ne serait mise qu’à titre formel.  Et même, la communication ne suivrait plus. C’est peut-être difficile à réaliser, mais ce serait malheureusement la réalité.

J’ai gardé un mauvais souvenir de mon dernier voyage en train. Pour un voyage dont l’embarquement était programmé pour 16h pour un départ à 18h, on fait poireauter les gens, sans excuses valables, jusqu’à minuit pour un départ à près de 1h du matin, simplement parceque le train voyageur parti de Franceville la veille et dans lequel on devrait quitter Libreville pour Franceville, est arrivé à la gare d’Owendo à presque 18h au lieu 9 ou 10h comme avant. Ce voyage a été très difficile et donc mémorable pour beaucoup d’entre nous qui avions voyagés ce jour là. On paie chèrement les billets avec les timbres de la mairie, mais on voyage très mal avec des arrêts intermittents pour laisser passer les trains minéraliers” nous a confié Mbou Ndong.

Nul doute, un tel témoignage reflète véritablement la pénibilité.

Cependant, de sources indubitablement liées à la Société d’Exploitation du Transgabonais (SETRAG), celle-ci concentrerait la plus grande partie du temps de circulation des trains sur son réseau ferroviaire à ses clients les plus offrants dont le premier est la Companie minière de l’Ogooué(Comilog); la Nouvelle Gabon Mining, la Société Équatoriale des Mines(SEM), GSEZ etc.

De façon journalière, on enregistrerait près de 6 à 8 départs de trains minéraliers en provenance du Haut Ogooué. Sur le rail, ils sont prioritaires car souvent très attendus au port d’Owendo pour le chargement dans les bateaux destinés à l’extérieur du pays.

Avec près de 60 millions pour chaque départ d’un train, il est claire que le choix pourrait lui revenir très facile à effectuer, étant une entreprise à la quête des profits.

Par conséquent, les voyageurs sont radicalement relégués au deuxième, voir troisième plan, un train voyageur ne produisant qu’à peine une dizaine de millions de FCFA, pour un départ, à l’unique entreprise de transport ferroviaire au Gabon, notamment SETRAG.

Dans tous les cas et comme il est de coutume, les usagers vivants dans les provinces traversées par le chemin de fer n’ont de choix que celui de voyager en train, la route économique n’étant pas du tout praticable en toute saison.

Il est bien vrai qu’une entreprise de la trempe de la SETRAG doit faire du profit, car ayant des employés et autres charges à supporter, mais elle devrait quand-même aussi penser à améliorer son offre de service offerte aux voyageurs qui d’ailleurs, n’en demandent pas trop.

H.L


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.