[Société] religion : les musulmans de l’Ogooue Lolo se disent délaissés et appellent à la visite de l’Imam Ismaël MOUANGO MATSIMA

[Société] religion : les musulmans de l’Ogooue Lolo se disent délaissés et appellent à la visite de l’Imam Ismaël MOUANGO MATSIMA
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

 

À  l’approche du ramadan, les musulmans de la province de l’Ogooué Lolo, en général, et ceux de la ville de Koula-Moutou, en particulier, s’interrogent quant à l’arrivée du nouveau représentant du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques du Gabon(CSAIG) dans leur province, où ils l’attendent depuis sa nomination.

Nommé le 28 février dernier, l’imam Ismaël MOUANGO MATSIMA n’est toujours pas rentré en contact direct avec les fidèles musulmans de l’Ogooue Lolo dont il est désormais le premier responsable, au vue de sa récente nomination comme représentant du CSAIG.

Cet absence semble être mal perçue par plusieurs fidèles de cette partie du pays, qui pensent qu’il aurait dû les visiter après sa nomination pour communier entre musulmans. Pour celà, ils seraient mécontentents P0, au regard des informations qui nous sont parvenues.

Cependant, bien que pas très contents de la situation, plusieurs musulmans de ce côté se disent quand-même satisfaits de la nomination de l’Imam Ismaël MOUANGO MATSIMA, théologien de formation et fils de ladite province, au poste de représentant provincial du CSAIG.

C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles sa présence expéditive serait très attendue pour débuter le mois du Ramadan sous sa tutelle, au sortir de la pandémie de la COVID-19 qui avait fait suspendre la célébration de tous les cultes.

RAPPEL

Il faut rappeler que la province de l’Ogooué Lolo est longtemps restée sans tutelle Islamique depuis la mort des anciens responsables dont KARAMOKO MOUTOU KOUNDA (Président) et ALI BRAHIM (1er Vice Président).

La nomination de l’Imam Ismaël MOUANGO MATSIMA à cette prestigieuse fonction dans les échelons de gouvernance de l’islam au Gabon est un soulagement.

Restant dans l’espoir, les musulmans de l’Ogooué Lolo disent attendre à bras ouverts leur chef religieux.

 

G.A correspondant EMG Ogooué Lolo


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.