Société-Covid-19: l’Haut-Ogooué risque d’être le plus gros morceau, covid-19, national à gérer.

Société-Covid-19: l’Haut-Ogooué risque d’être le plus gros morceau, covid-19, national à gérer.
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Préalablement avoir fait parler d’elle il y’a quelques semaines en arrière sur un supposé cas covid-19 positif qui serait venu de Libreville, la ville de Franceville, capitale provinciale de la deuxième province du Gabon, a enregistré hier son premier cas covid-19 positif qui, malheureusement a aussi ravi le titre de premier décès COVID-19. Ce dernier bien que mort, laisse planer un soupçon de contamination sur plusieurs citoyens francevillois.

En effet, la détection du premier cas positif covid-19 a Franceville a conduit le comité Covid-19 Haut-Ogooué a déceler une centaine des cas contacts qui devraient être diagnostiqués afin d’établir leurs statuts covid-19.
C’est donc au moins 100 personnes qui auraient été en contact avec le cinquantenaire, agent à l’Université des Sciences de Masuku.

Cependant, la question que nous nous posons est celle de savoir comment ce compatriote a pu en arriver là sans que le comité COPIL Haut-Ogooué ne l’ait soupçonné et dépisté ?

Là, le cas est grave! Avec près de 80 personnels de santé qui devraient être dépistés et mis en quarantaine, quel personnel soignant devra faire fonctionner le Centre Hospitalier Régional Amissa Bongo ?

Signalons au passage que cette structure hospitalière vitrine sanitaire du G2 déplorait déjà un déficit en terme de médecins et infirmières, comme c’est le cas pour la plupart des structures sanitaires du Gabon.

De même, considérant de nombreux manquements observables dans cet hôpital, il y’a de quoi craindre le pire. La situation risquerait d’être difficile à gérer de ce côté si jamais plusieurs personnes sont déclarées positives.

En attendant la traditionnelle conférence de presse de la voix autorisée covid-19, dont le COPIL, restons conscients et respectons les mesures barrières.


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Ethique Média Gabon

Ethique Média Gabon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.