[Santé] Gabon: reprise de la prise en charge des patients CNAMGS dans les hôpitaux publics du Gabon pour deux mois

[Santé] Gabon: reprise de la prise en charge des patients CNAMGS dans les hôpitaux publics du Gabon pour deux mois
*** Local Caption *** Distribution de cartes aux assurés Cnamgs.
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Les patients, assurés de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS), vont de nouveau être reçus dans les hôpitaux publics du pays, sans trop de tracasseries, et bénéficier des avantages que leur offre cette assurance. Ce, pour seulement deux mois avant d’être à nouveau suspendus, si le gouvernement ne parvenait pas à trouver de solutions fiables aux problématiques posées par les professionnels de santé qui, après près d’un mois de boude, ont décidé de mettre un peu d’eau dans leur vin. 

Près d’un mois après l’annonce de la suspension de la prise en compte des feuilles de soins et d’examens CNAMGS, dans les structures sanitaires publiques du Gabon, les professionnels de la santé, via leurs responsables syndicaux, sont parvenus à se réviser et, ont décidé de mettre momentanément une pause à cette décision. Ce qui signifierait que des patients assurés CNAMGS jouiront à nouveau de leurs privilèges durant deux mois, le temps que le gouvernement de la République satisfasse le cahier de charges de la coalition des syndicats des fonctionnaires de la santé : Syndicats des médecins fonctionnaires du Gabon et le syndicat national du personnel de santé.

C’est donc ce mercredi 25 mai 2022 que ces syndicats ont, lors d’un point de presse, annoncé la levée de la mesure visant la suspension de la prise en charge des patients immatriculés CNAMGS dans les hôpitaux publics du Gabon. Une mesure qui avait été mise en place par ces derniers, à cause de la non prise en compte de leurs revendications par le gouvernement.

Ainsi donc, au cours de ce point de presse, ils ont invité la tutelle à mettre en place une commission de suivi de la dette CNAMGS, composée des responsables d’hôpitaux, de la tutelle et des partenaires sociaux.

Aussi,  ont-ils invité l’Etat gabonais à verser la part patronale dans le fonds des agents publics, sans oublier le paiement de la dette des hôpitaux, en cessation depuis 2018.

Cependant, pour veiller à ce que la reprise de la prise en compte des feuilles de soins et d’examens CNAMGS soit effective et respectée dans les hôpitaux, les responsables syndicaux de la santé ont donné la conduite à tenir à leur collègues.

« Nous invitions les personnels de santé à reprendre l’usage de la fiches CNAMGS qui, aujourd’hui, est la seule garantie de l’accès aux soins pour tous. Aussi, nous avons décidé d’accorder un délais de deux mois au gouvernement pour la mise en œuvre des recommandations susvisées à compter du 1er juin 2022 », a-t-on noté de l’intervention de Serghes Mickala Moundanga, responsable du syndicat national des personnels de la santé au Gabon.

Avec cette reprise, bien que conditionnée, on ose espérer que les autorités compétentes se servent de cette période de trêve pour trouver une solution durable et pérenne à cette situation, qui handicap un secteur aussi sensible que la santé.

 

 

CWO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.