[Religion] Gabon: en prélude du 4e congrès de la Communauté Musulmane du Gabon, Conseil Provincial des Affaires Islamiques de l’Ogooue Lolo a organisé ses assises

LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

L’assistance venue nombreuse/ communauté musulmane de l’Ogooue Lolo. ©RD. EMG

En prélude du 4e congrès de la Communauté Musulmane du Gabon, le Conseil Provincial des Affaires Islamiques de l’Ogooue Lolo, à l’instar de ceux des autres provinces du Gabon, a organisé ses assises du 1er au 3 février 2022 à Koula-Moutou. Des assises tenues dans le cadres de la préparation du 4eme congrès de la communauté qui devrait se tenir du 10 au 11 février 2022.

L’émissaire du CSAIG, l’Imam Ismaël MOUANGO à gauche. À droite, l’Imam principal de la mosquée centrale de Koula-Moutou, l’Ibrahim WAGUÉ © RD. EMG

Lees 3 et 4 février derniers, le conseil provincial des affaires islamiques de la province de l’Ogooue Lolo a tenu ses assises, en prélude de l’organisation du 4 ème congrès national de la communauté musulmane du Gabon qui était prévu pour le 10 au 11 février 2022, donc hier et aujourd’hui. Un congrès placé sous l’égide du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques du Gabon, présidé par l’Imâm Ismaël Oceni Ossa.

En effet, préalablement prévus se tenir du 1er au 2 février 2022, les travaux de Koula-Moutou se sont finalement tenus du 1er au 3, soit un jour supplémentaire, compte tenu de la situation qui prévaut au sein de la représentation islamique kouloise, dépuis le décès de son Président Moutou Karamoko KOUNDA.

De ce fait, le Président de l’instance supérieure de l’Islam au Gabon (CSAIG), l’Imam Ismaël OCENI OSSA a dépêché un émissaire, en la personne de l’Imam Ismaël MOUANGO, pour suivre les travaux.

Les assises de Koula- Moutou, qui se sont tenues sous la supervision de Ousmane MASSIMA, avait pour thème : « Le défi de l’évolution et du développement de l’islam dans le contexte sociologique gabonais », et se sont organisées autour de cinq (5) commissions, à savoir :

– la commission gouvernance des institutions de l’islam au Gabon ;

– la commission rédaction d’un mémorandum de propositions contributives des théologiens à la gouvernance et au développement de l’islam au Gabon ;

– la commission juridique ;

– la commission financement de l’islam au Gabon ; et,

– la commission Islam dans le cadre des affaires sociales et culturelles.

Le secrétaire de séance. © RD EMG

Ainsi, pour être concrets, les organisateurs de ce congrès provincial des affaires islamiques du Gabon ont conclu les travaux avec consignes, sous forme d’un rapport final transmis à la tutelle, notamment la présidence du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques du Gabon.

 

Aboubakar Garba Ngoy, correspondant EMG Ogooué Lolo


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.