[Politique-Gabon] « Haut Ogooué: terre des roitelets avec Leconi qui serait devenu un territoire non gabonais? » titre notre confrère G9INFOS

[Politique-Gabon] « Haut Ogooué: terre des roitelets avec Leconi qui serait devenu un territoire non gabonais? » titre notre confrère G9INFOS
L'ensemble des acteurs ayants fait cette actualité. © RD. EMG
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

L’actualité successive au passage très ressent d’une délégation du Parti démocratique gabonais(PDG) a été un élément sources à cet élément de presse de notre confrère G9INFOS.

La suite de ce texte de presse est donc une intégralité de l’article de notre confrère.

« Bon nombre de gabonaises et de gabonais s’interrogent, depuis quelques jours, sur ce que serait devenu le département dont le chef lieu est Leconi. D’aucun se demanderait si cette petite bourgade du Gabon était devenu un territoire autonome et réservé de visite qu’ à un type de citoyen donné, au regard des déclarations, faîtes ici et là, par un groupuscule de jeunes appartenant à une catégorie de la population, interdisant ainsi l’arrivée à LECONI des membres de l’opposition.

L’ on se demanderait donc de quel droit se prévalent ils ?

L’ensemble des acteurs ayants fait cette actualité. © RD. EMG

Suite à la tournée récente du vénérable sénateur, membre du bureau politique PDG, et sa suite, à Leconi le 16 août dernier, des vidéos devenues virales sur des réseaux sociaux mettaient en avant un groupe de jeunes, visiblement désœuvrés et sous l’effet des alcools, proliférant des menaces à la délégation des leaders de l’opposition, conduite par Alexandre Barro Chambrier, leur interdisant ainsi de mettre pied dans les plateaux Bateke, donc à LECONI, alors qu’ils sont en tournée dans le Haut-Ogooué.

Dans l’une de ces vidéos, on a bien pu les entendre dire: << … Chambrier, tu restes là-bas. On ne veut pas de toi ici mais de notre sénateur et le PDG seulement. Si tu fais l’erreur de venir ici, toi-même là-bas, ta voiture et toi, vous serez brûlés. Arrête-toi donc à Bongoville là-bas.>>. Celle-ci est une déclaration tirée de cette vidéo et transcrite par nos soins.

Au regard de ces déclarations, on pourrait se reposer la question de savoir si Leconi est-il vraiment un territoire gabonais. Ce qui est une interrogation oratoire car la réponse est bien OUI.

A ce titre, aucun citoyen, soit-il autochtone des plateaux, n’a le droit de faire obstacle aux prescriptions de la constitution gabonaise qui, donne à tout citoyen gabonais le droit de circuler en toute liberté sur l’étendue du territoire national car, égaux sont tous les gabonais. Un gabonais, quelque soit son ethnie ou sa province d’origine, doit se sentir chez soit où qu’il soit sur le territoire national.

Seulement, une analyse approfondie de ces vidéos amateurs relayées sur les réseaux sociaux donnent envie de croire que ces jeunes feraient le lit au parti démocratique gabonais (PDG) et barreraient la route à d’autres politiques. Ce qui paraît lunatique et fantasmatique.

Cependant, il est à relever que à Leconi, et sur les réseaux sociaux, d’aucun s’accordent à dire qu’ <<…il s’agissait, dans ces vidéos, d’un groupe de jeunes précarisés et réunis par la force de l’argent.>>.

De là, une lecture lucide de l’une de ces vidéos laisse entendre, par le canal du jeune EDY ONDJAMBI, que la délégation PDG conduite par le vénérable sénateur et par ailleurs MBP PDG, Gérard ONDJAMBI ONGUIA, aurait rassemblé 120 jeunes moyennant une enveloppe de 3.000.000 de franc CFA, pour 25.000f la tête. <<...la fois dernière il (le sénateur) a appelé les jeunes, il a donné 3.000.000 aux jeunes.>>, déclarait ce dernier.

Ainsi, le motif de cette donation serait la tenue d’une causerie avec les jeunes. Le souhait étant qu’elle ait du monde, dans la mesure où l’objectif visé etait de montrer que le PDG de porterait bien à Leconi et que la jeunesse des plateaux est pour les nouveaux dirigeants locaux dudit parti.

C’est donc au sortir de là, que les éléments de langage leur auraient été donnés pour qu’ils diabolisent tous les antiPDG et idéalisent le nouveau sénateur comme l’homme de la solution dans les plateaux.

Après analyse, cette hypothèse pourrait passer, au regard de la mise en avant du titre (sénateur) et du nom(Gérard ONDJAMBI ONGUIA) de ce dernier dans tous les discours. Comme qui dirait : <<Ils se sont passés le mot.>>.

Encore une fois: Leconi est-elle ou non une ville du Gabon?

Qu’en est-il de la province du Haut Ogooué de façon générale? Sachant que le passage de Alexandre Barro Chambrier, à Okandja, a également suscité des remontées de tension de la part des jeunes proPDG arborant des tee-shirts à l’effigie d’Ali Bongo Ondimba, comme pour montrer leurs choix et celui vers qui sont-ils inclinés.

À vous la réflexion !

Mais en attendant, que chacun se réfère à la constitution pour savoir ce qu’il en est. »

Hermann L. pour G9INFOS


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.