[Politique] Gabon/Présidentielle 2023: Alexandre Barro Chambrier préparerait-t-il la candidature d’un tiers?

[Politique] Gabon/Présidentielle 2023: Alexandre Barro Chambrier préparerait-t-il la candidature d’un tiers?
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Depuis quelques semaines déjà, l’opposant gabonais, Alexandre Barro Chambrier, a lancé une série de causeries politiques, dans plusieurs localités du pays dont le Haut-Ogooué fût la première étape sur le plan national, avec pour seul message phare dans ses discours  »le changement ». Cependant, aucune position claire sur une éventuelle candidature de sa part pour la présidentielle de 2023 n’a été donnée. Ce qui amènerait certains a penser qu’il serait entrain de préparer le terrain pour un tiers.

De qui s’agirait-il? 

À moins de 3 ans de la présidentielle au Gabon, l’opposant Alexandre Barro Chambrier multiplie, comme à jamais, des rencontres avec plusieurs couches de la population, qui s’opposent à la gestion du Président de la République Ali Bongo Ondimba, à travers le Gabon.

Pour rappel de mémoire, courant juillet dernier, Alexandre Barro Chambrier(ABC) avait posé ses valises sur le sol français au cours d’un voyage dont il avait rencontré certains activistes web, qui n’ont jusque là reconnu la victoire d’Ali Bongo Ondimba de 2016, avant de rencontrer Omar Denis Bongo Ondimba, lui aussi séjournant en terre française. Une rencontre avec le dernier né d’Omar Bongo et Édith Lucie Bongo Ondimba qui avait été démentie par plusieurs médias de la place.

De retour en terre gabonaise, ABC s’est rendu dans le Haut-Ogooué pour une série de causeries politiques avec les populations de cette partie du pays, avec pour message le plus prêché dans l’ensemble de ses discours, <<le changement>>, sans toutefois donner sa position exacte sur une éventuelle candidature de lui lors des présidentielles 2023.

Aussi, on se souviendrait que le 12 décembre dernier, lors des obsèques de Marcel Eloi Rahandi Chambrier à Libreville, ancien président de l’Assemblée nationale et père de Alexandre Barro Chambrier, le Président congolais Denis Sassou Nguesso, grand père de Omar Denis Bongo Ondimba était présent pour faire ses adieux à ce dignitaire de la République disparu.

Ci-dessus abordés sont autant de signes et de coïncidences qui pourraient porter à croire que, effectivement, l’opposant Alexandre Barro Chambrier ne roulerait-il pas pour lui-même, mais plutôt pour un tiers, qui serait Omar Denis Bongo Ondimba, pour qui préparerait-il la candidature que d’aucuns juge capable et idoine pour faire l’unanimité en face du Camp d’Ali Bongo Ondimba et son entourage.

Signalons que depuis déjà plus d’une année, au fils d’Omar Bongo Ondimba et petit fils du président Congolais Dénis Sassou N., certains bruits des couloirs et les réseaux sociaux lui prêtent, pour les uns, des intentions présidentielles et, l’ encourage à la course à la présidence gabonaise pour les autres.

Mais pour l’heure, il serait judicieux de continuer à suivre de plus prêt l’actualité du pays pour toujours être au fait de toutes les tractations autour de 2023, qui s’annonce déjà bouillant avec les vas et viens entre l’opposition et la majorité présidentielle pour l’émergence. Tout celà, en attendant que ABC ou Junior Bongo Ondimba s’y prononce clairement.

CWO., pour la Rédaction d’Éthique Média Gabon

ethiquemediagabon.com

ethiquemediagabon@gmail.com

WHATSAPP : 04426723


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.