Paiement des allocations de rentrée scolaire : quand Ali Bongo Ondimba oublie les enfants des chômeurs 

Paiement des allocations de rentrée scolaire : quand Ali Bongo Ondimba oublie les enfants des chômeurs 
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Les parents d’élèves ont perçu ce jeudi 25 août 2022, les allocations de rentrée scolaire. Ce paiement, qui pour cette année a été comme particulier, a été fait conformément à l’annonce faite le 16 août dernier par le président de la République Ali Bongo Ondimba, lors de son adresse à la nation, à la veille de la fête de l’indépendance. Ces allocations de rentrée scolaire est une aide de l’Etat gabonais qui, visiblement, marginalise les parents d’élèves au chômage et ceux ayant un autre statut que celui de fonctionnaire.

Habituellement payées entre le 25 septembre et le 25 décembre après chaque rentrée scolaire, les allocations de rentrée scolaire ont été virées, ce 25 août 2022, dans les comptes bancaires des parents d’élèves en âge d’en bénéficier, conformément aux indications du président de la République, Ali Bongo Ondimba, du 16 août dernier.

Une décision prise par le numéro un gabonais qui fait aujourd’hui le bonheur des parents d’élèves. Car, ce financement permettra à ces derniers d’assurer au mieux l’achat des fournitures scolaires de leurs progénitures à la veille de la rentrée administrative fixée pour le 29 août prochain, avant celle des classes prévue pour le 05 septembre 2022.

Cependant, bien que cet apport de l’État aux parents d’élèves est très salué par ces derniers, il est à noter qu’il ne touche pas les parents d’élèves sans emploi et même, ceux des agents de l’État en signature de presalariat.

C’est une situation qui semble créér de la frustration chez la catégorie des compatriotes susmentionnés dont les enfants n’ont pas bénéficié de ladite mesure.

 »Nous qui n’avons pas d’emploi ou encore d’autres compatriotes non fonctionnaires, nos enfants ne sont donc pas gabonais? Nos enfants méritent aussi d’être accompagnés par l’État ou le président de la République en période de rentrée scolaire. Mais ce qui est sûre, c’est qu’on le regarde sans rien dire », nous a confié Rodriguez

Pour rappel, ces allocations estimées à hauteur de 62.500 FCFA par enfant scolarisé âgé de 3 à 16 ans et enrôlé à la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs).

CWO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.