[Observations] Gabon: quand l’ attestation de Vaccination-covid-19 et le test PCR volent la vedette aux cartes d’identité nationale et de séjour

[Observations] Gabon: quand l’ attestation de Vaccination-covid-19 et le test PCR volent la vedette aux cartes d’identité nationale et de séjour
© RD- EMG
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

NiDepuis la déclaration de l’avènement de la pandémie à CORONA VIRUS au Gabon, et que s’en sont suivis les tests PCR et le vaccin, on aura fortement constaté la relégation au second, sinon au troisième, plan de la carte d’identité nationale, pour les nationaux, et la carte de séjour, pour les citoyens expatriés, au profit des la carte où l’attestation de Vaccination-covid-19 et le test PCR.

© RD- EMG

En effet, le constat est, sans exagération, quasiment le même, un peu partout à travers le pays, pour les voyageurs. Les documents Covid-19 priment sur la CNI ou la carte de séjour. C’est bien le cas pour les voyageurs qui vont à l’intérieur du pays en empruntant la voie terrestre, notamment en voiture.

Au cours du voyage, il leur est très souvent demandé, dans les postes de contrôles de gendarmie et de polices, de présenter leur carte ou attestation de Vaccination ou test PCR négatif doté d’un code QR, à défaut de les identifier à travers leurs pièces d’identité dont la carte nationale d’identité pour les nationaux et la carte de séjour pour les expatriés. Celà dit, la présentation des accessoires relatifs à la Covid-19 sembleraient avoir ravi la vedette aux vraies pièces d’identité car, la présentation de ces documents Covid-19, à jour, suffit pour passer un contrôle. Peut importe, que l’on ait des pieces d’identité ou pas.

Cependant, il est important de signaler que cette situation, au-delà d’être monnaie courante pour des voyageurs de l’intérieur du pays, est tout aussi vécue par plus d’un usager du transport urbain et suburbain. C’est le cas, entre autres, de monsieur Abou, un citoyen sénégalais que nous avons rencontré dans un taxi à Libreville, la capitale gabonaise, qui nous a partagé son observation sur la situation décrite supra.

Rentré du pays, sa carte de séjour s’est expirée depuis déjà deux mois. Mais, étant détendeur d’une carte de Vaccination-covid-19, il ne lui a plus jamais été demandé de présenter, lors d’un contrôle de police ou de gendarmerie, son titre de séjour, son passe Covid-19 seul suffit pourqu’il passe sans craintes un barrage.

Ainsi, au regard du trop plein d’importance et d’énergie concentrées autour de la Covid-19, ne sachant pas quand prendra t-elle fin au Gabon, et que plusieurs citoyens gabonais verront leurs cartes nationales d’identité s’expirer en 2022 là, il serait bien judicieux que autorités compétentes s’y inclinent d’ores-et-déjà, pour anticiper sur les solutions car, avec une CNI périmée, sans passeport, ni permis de conduire, plusieurs se verront en difficulté pour bien de transactions telles que bancaires, à moins que leur soient demandé des documents Covid, notamment l’attestation de vaccination, sachant que même la carte de vaccination seule ne suffirait plus.

C’est donc là, en quelque ligne, l’observation de la Rédaction d’Éthique Média Gabon à l’heure où tous les regards sont rivés vers la Covid-19 au détriment du paludisme, du SIDA, des mortalités à l’accouchement, du cancer etc., et que des documents afférentes à la Covid-19 ont détourné l’attention des agents des forces de l’ordre et de sécurité sur les cartes d’identité nationales et de séjour.

Entre temps, ayons toujours nos pièces d’identité sur nous, quand bien même n’intéressent-elles plus les agents.

© Rédaction Ethique Média Gabon


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.