Lutte contre la corruption: le Gabon pas très bon élève en 2021 en la matière

Lutte contre la corruption: le Gabon pas très bon élève en 2021 en la matière
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

En matière de lutte contre la corruption, le Gabon n’est pas proche d’atteindre ses objectifs. Il est donc encore loin d’être un bon élève en la matière. L’organisation Non Gouvernementale Allemande, Transparency International, a rendu public son rapport annuel ce 25 janvier 2022, classifiant ainsi les pays en fonction de leur position en terme des mécanismes mis en place pour lutter et tendre vers la corruption zéro dans le monde. Dans ce rapport, le Gabon figure parmi les 56 pays les plus corrompus sur 180, avec un score de 31/100.

Francis Nkea, Ministere en charge de la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite

En effet, selon le classement paru dans le rapport 2021 de l’ONG Transparency International sur l’indice de perception de la corruption dans le monde, le Gabon a fait un petit pas en avant, le portant de la 129ème place, qu’il occupait précédemment, à la 124 ème place en 2021, sur un total de 180 pays. Ce qui le positionne parmi les 56 pays les plus corrompus sur les 180. Cela, malgré les 5 places gagnées avec un score de 31/100.

Cependant, de ce classement, le Gabon arrive quand-même en tête des pays d’Afrique Centrale continentale devant l’Angola qui occupe la 135eme place; le Cameroun qui en sort 143ème; la RCA qui est 155eme; le Congo, le Tchad, la RDC et la Guinée Équatoriale qui, eux, sont respectivement 161ème, 163eme, 169eme et 171eme.

Ainsi, au regard du nombre d’arrestations d’une variété de responsables administratifs du Gabon, ces derniers temps, aux motifs de détournements des deniers publics, le rendu de ce rapport annuel de l’ONG Transparency International et la place que y occupe le Gabon peuvent être légitimités.

Image d’illustration. RD

Le Gabon occupe la 124ème place dans ce classement, malgré les mécanismes mis en place pour sortir de ce phénomène.

Quid de l’opportunité d’avoir créé la Commission Nationale de Lutte Contre l’enrichissement Illicite (CNLCEI), devenue Commission Nationale de Lutte Contre la Corruption et l’enrichissement Illicite (CNLCCEI).

Pour rappel, Transparency International est une ONG mondiale, d’origine Allemande, créée le 04 mai 1993 à Berlin en Allemagne où est situé son siège. Transparency International a pour champ de prédilection la lutte contre la corruption des gouvernements et Institutions gouvernementales mondiaux.

UNO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.