Les gouverneurs invités à la gestion des deniers publics : Ali Bongo Ondimba aurait-il écouté Maganga Moussavou ?

Les gouverneurs invités à la gestion des deniers publics : Ali Bongo Ondimba aurait-il écouté Maganga Moussavou ?
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Les gouverneurs des neuf provinces du Gabon vont désormais gérer chacun un budget de 2 milliards de francs CFA pour le développement de leurs différentes provinces. Une décision du président de la République Ali Bongo Ondimba qui rime avec la provincialisation de l’opposant Pierre Claver Maganga Moussavou. L’opposant aurait-il impacté le pouvoir en place ?

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, va octroyer un montant de 2 milliards de francs CFA à chaque province du Gabon pour faciliter le développement de ses localités.

C’est une importante somme d’argent qui sera entièrement gérée par les gouverneurs des provinces, alors qu’ils étaient chargés, d’une manière générale, de veiller au respect de l’exécution et de l’application des lois et décrets; et favoriser l’intégration des politiques régionales, et communautaires sur le territoire de leurs provinces.

Cette décision du président de la République, qui rime avec  »la provincialisation », le combat et la politique tant prônés par le président du parti politique de Pierre Claver Maganga Moussavou, le PSD.

Celle-ci vise à rendre autonome chaque province, afin de faciliter son développement sur tous les plans.

Ainsi, on s’interroge sur cette décision du président de la République qui laisserait penser qu’il aurait pris en compte cette proposition de Maganga Moussavou qui, dans le fond, semble très importante pour le développement du pays.

Vivement que cette mesure ne soit un feu de paille car, le souhait serait qu’elle voit le jour et que les fonds qui seront alloués soient utilisés pour l’objet de leur mise à disposition.

CWO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.