[Leconi] par manque d’ambulance pour une évacuation, une jeune femme perd la vie après l’accouchement

[Leconi] par manque d’ambulance pour une évacuation, une jeune femme perd la vie après l’accouchement
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

 

Une jeune fille, originaire de Leconi, a perdu la vie hier dans la nuit, consécutivement à un accouchement très compliqué, nécessitant une évaluation d’urgence vers Franceville. L’ambiance n’étant pas disponible, parceque les clefs sont détenues par un agent de santé en déplacement, l’évacuation fût quasiment impossible et la compatriote y est passée.

L’ambiance de l’ancien Centre Médical de Leconi. © RD. EMG

C’est du brouillard qui plane sur les terres des plateaux Batéké ce matin. Les riverains se sont réveillés avec la mauvaise nouvelle. Une de leurs congénères est décédée dans la nuit du jeudi 10 à ce vendredi 11 mars 2022, après un accouchement difficile et en cours d’évacuation sur la route Leconi – Franceville.

LES FAITS :

Selon des informations que nous avons reçues des sources sûres, la jeune dame dénommée BOUNA GUILENE, âgée de 39 ans, a été reçue à ce qui sert à Leconi comme hôpital ( PS: Leconi n’a plus de centre médical depuis plusieurs mois, l’ancien centre ayant été rasé dans le cadre du projet PASS 2), dans la nuit d’hier pour un accouchement. Les infirmières accoucheuses, en poste à cette heure, ont fait avec les moyens du bord très précaires, ce qu’il y avait à faire.

Cependant, bien qu’ayant été très difficile, l’accouchement s’est bien passé, malgré le fait que l’enfant en soit sorti mort-né.

Quant-à la mère, ayant déclenché la détresse après avoir perdu beaucoup de sang, une prise en charge proportionnelle à son cas s’y imposait.

Malheureusement pour elle, entre 22h et 1h du matin, l’heure à laquelle les parents ont pu avoir un véhicule de fortune pour procéder à l’évacuation, les deux véhicules affectés au service de santé de Leconi n’était pas disponible, notamment le véhicule double cabines doté par le projet PASS et l’ambiance. Le chef du personnel, Mr ONGOUSSAKALI Pascal, qui en détient les clefs était introuvable dans toute la ville. Il serait en déplacement sur Franceville,  privant ainsi les usagers de l’unique ambulance dédié aux cas similaires.

Partie de Leconi au environ de 1h grâce aux efforts de la famille et de son mari, la jeune BOUNA n’a pas pu tenir le coup. Elle a perdu la vie entre Leconi et souba, et le corps a été ramené sur Leconi pour y être enterré.

C’est bien dommage que cela soit arrivé, mais là, on fait face à une situation très grave où, au 21eme siècle, dans un pays dit émergents, des femmes meurent encore après l’accouchement, par manque de matériels et de plateau technique pour une prise en charge adéquate.

Aussi, y-a-t-il lieu de dénoncer le faite qu’une ambulance destinée aux malades ne soit pas toujours disponible  au moment où, on en a grand besoin.

Pourquoi un agent, chef du personnel soit-il, devrait se balader avec les clefs d’un véhicule aussi important qu’une ambulance ?

Ces clefs devraient être gardées au centre de santé, pour être prises aussitôt que le besoin se présentera!

Pour rappel, retenons que la jeune dame décédée, s’appelle BOUNA Guilene et avait 39 ans. Elle s’en est allée et a laissé derrière elle 4 enfants qui, devraient désormais apprendre à vivre sans leur mère, mais uniquement avec le père.

Nos vives condoléances à la famille qui pleure doublement les leurs. Notamment la mère et le bébé.

 

ethiquemediagabon.com

ethiquemediagabon@gmail.com


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.