[Justice] arrestation de Fortuné EDOU ESSONO et Eric OTSETSE: l’Union Nationale exige la libération immédiate et sans conditions

[Justice] arrestation de Fortuné EDOU ESSONO et Eric OTSETSE: l’Union Nationale exige la libération immédiate et sans conditions
Éric OTSETSE en haut en vert et Fortuné EDOU en bas, casquette à la tête.
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

L’arrestation de Fortuné EDOU ESSONO et Eric OTSETSE a été constatée hier. Ces derniers se seraient faits arrêter par des éléments des services spéciaux de la présidence de la République, tous en tenues civiles, à bord d’un véhicule non identifié. Informé, le parti politique de l’opposition gabonaise, l’Union Nationale (UN), a donc commis un communiqué dans lequel dénonce t-il ce type d’attestation, tout en exigeant la libération immédiate et sans conditions de ces deux citoyens.

La suite de cet élément de presse est donc l’intégralité dudit communiqué.

Éric OTSETSE en haut en vert et Fortuné EDOU en bas, casquette à la tête. © UN.

COMMUNIQUÉ

Le Directoire de l’Union Nationale a été informé avec indignation de l’arrestation ce mercredi 8 décembre 2021 de Monsieur Fortuné EDOU ESSONO, Coordonnateur du 3ème arrondissement de la Commune de Libreville. Selon les informations en notre possession et sur la base des témoignages recueillis sur les lieux auprès des témoins, Monsieur EDOU ESSONO est parti de son domicile pour se rendre à la pharmacie. Il a été pris en filature et interpellé sans mandat et non sans brutalité dans la rue par des personnes en civil à bord d’une voiture banalisée, pour être ensuite conduit vers une destination inconnue. Lesdites personnes ont présenté des cartes professionnelles attestant de leur appartenance aux Services spéciaux de la Présidence de la République.

L’Union Nationale condamne avec la plus grande vigueur cette arrestation qui n’obéit à aucune procédure légale connue et s’assimile en tout point à un enlèvement.

Pire encore, il est de toute évidence établi que cette arrestation est liée aux dénonciations des malversations financières supposées au sein du Conseil Islamique du Gabon qu’il avait engagées avec ses amis dont un, avons-nous appris, a également été arrêté. L’Union Nationale rappelle que nous sommes encore dans un pays où la liberté de parole est garantie par la Constitution, où la même Constitution donne le droit à chaque citoyen de dénoncer les comportements déviants observés dans la gestion des biens publics et où les personnes citées ont le droit de s’adresser aux juridictions si elles se sentent diffamées. Cette arrestation illégale, aux allures d’enlèvement, montre au contraire que certaines personnes, profitant de leurs relations avec le sommet de l’Etat, peuvent se passer de cette démarche républicaine qui garantit l’égalité de tous devant la loi, pour instrumentaliser les services de l’Etat dans les règlements de comptes personnels.

L’Union Nationale, tout en dénonçant ces pratiques cavalières qui n’ont pas leur place dans un Etat de Droit, exige la libération immédiate et sans condition de Messieurs Fortuné EDOU ESSONO et Eric OTSETSE. Elle met en garde les commanditaires de ces arrestations contre les conséquences dramatiques qui pourraient découler de leurs actes.

Libreville, le 8 décembre 2021

Dr Minault Maxime ZIMA EBEYARD


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.