[Insolite] Leconi: un bœuf trouble la quiétude des habitants et fait deux victimes

[Insolite] Leconi: un bœuf trouble la quiétude des habitants et fait deux victimes
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

La ville de Léconi a vécu un autre fait insolite, un jour après l’affaire des valises d’argent de Guy Nzouba Ndama. Il s’agit d’un bœuf qui a semé le trouve dans la ville, en faisant au passage deux victimes dont une directe et l’autre indirecte.

Restée longtemps sans attirer les regards et l’attention de la presse, compte tenu du recul perceptible des faits sociaux à couper le souffle, la commune de Leconi, dans le département des plateaux (Haut Ogooué), a été le théâtre d’une autre scène insolite, un jour après celle de Guy Nzouba Ndama avec les valises d’argent.

Il s’agit d’un bœuf qui se serait, de façon inattendue, détaché de sa corde quelques minutes avant son passage à le battoir. Ce qui aurait plongé les riverains dans une panique totale

En effet, selon les informations parvenues à notre rédaction, après avoir coupé la corde avec laquelle était-il retenu, l’animal, sentant le danger venir, aurait sauvagement amoché un sujet tchadien, frère de son propriétaire, qui se serait rapproché de lui pour le saisir afin de l’égorger. Malheureusement pour lui, il aurait été violemment agressé et jetté sur le bitume à l’aide des cornes.

Vomissant du sang au point de perdre connaissance, il a urgemment été transporté au centre de soin de Léconi, pendant que l’animal continuait de causer d’autres dégâts dans la ville dont, les marchandises des commerçantes du mythique carrefour de Léconi.

C’est donc pour tenter de stopper son élan de faire plus de dégâts, qu’un coup de fusil lui sera tiré et fera malencontreusement une autre victime dont, un jeune homme qui aurait pris deux plombs dans son bras droit.

Cependant, il a été rapporté à notre rédaction que le coup de fusil raté aurait été tiré par le gendarme que d’aucuns appellent désormais “le gendarme de Nzouba Ndama” pour avoir été le premier à interpeller ce dernier, à la frontière, avant la découverte du milliard de francs CFA.

C’est donc après plus d’une heure de chasse que la bête sera abattue, grâce à deux autres coups de fusil qui ont eu le mérite de le mettre hors d’état de nuire pour ensuite finir dans la vente au détail auprès des habitants.

Le boeuf en question déjà égorgé après avoir été abattu à l’aide d’un fusil de chasse © RD. EMG

Quant-aux victimes, les deux ont été urgemment évacués à l’hôpital Amissa Bongo de Franceville pour leur permettre de suivre les soins médicaux adéquats, selon la gravité des blessures et du choque de chacun.

Hermann L.


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.