[Insolite] Baccalauréat 2022: les dortoirs du lycée d’État P.M YEMBIT de Ndende transformés en salles de partouzes par les candidats

[Insolite] Baccalauréat 2022: les dortoirs du lycée d’État P.M YEMBIT de Ndende transformés en salles de partouzes par les candidats
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Durant la session du Baccalauréat de cette année, les dortoirs du Lycée d’état de Ndendé ont été transformés en salles de partouzes par des candidats venus de Lembamba et de Mbigou, qui y étaient logés pour la circonstance. Malheureusement pour eux, l’occasion a vite été donnée aux autorités pour les expulser de cet internat, suite à une bagarre ayant opposé le camp des alcooliques et « partouzards », à celui des studieux qui n’en ont pas trouvé d’intérêt.

Alors que la communauté éducative et le pays tout entier sont concentrés dans l’attente des résultats du baccalauréat, prévus pour demain samedi 25 juin 2022, on apprend qu’à Ndendé neuf routes, certains élèves-candidats venus des localités de Mbigou et de Lembamba auraient transformé l’internat du Lycée d’état P. Marie YEMBIT, où étaient-ils logés, en terrain de jeux sexuels.

En effet, La commune de Ndendé, dans la province de la Ngounie, abritant près de 6.300 habitants a, en tant que centre d’examen du Baccalauréat, reçu du monde courant ce mois.

Parmi ce bon monde, on compte les candidats au baccalauréat venus de Lembamba et de Mbigou. N’ayant pas forcément un abris à Ndendé, ils leur a été permis d’occuper les dortoirs du Lycée P.M.Y pour y passer sereinement leur examen.

C’est d’ailleurs ce que fait le ministère de l’éducation nationale, à travers le pays, pour tous les candidats venant des localités qui ne sont pas érigées en centre d’examen du baccalauréat.

Ainsi donc, logés à l’internat pour étudier, certains parmi ces candidats auraient créer un passe temps, soit disant, pour décompresser et déstresser en attendant les résultats.

C’est donc à l’insu de leurs responsables qu’ils auraient opté pour la fêtes, avec comme cerise sur le gâteau, des séances de partouzes. Les filles se retrouvant dans les chambres des garçons, tel que l’a relevé notre confrère kogonssanews.

C’est donc à l’issue d’une bagarre, qui a éclaté entre le groupe des fêtards et celui des studieux, que les autorités ont été mises au courant.

La conséquence immédiate, qui s’en est suivie, a donc été l’expulsion de l’internat de ces candidats de Lembamba et de Mbigou.

Par cette expulsion, les autorités leur ont donc donné la possibilité et tout le temps de décompresser demain une fois les résultats connus.

H.L


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.