[GABON] vie associative : les organisateurs de la  »CARAVANE DE SOLIDARITE 1 JEUNE 1 SOURIRE » dévoilent leur plan pour la 4ème édition.

[GABON] vie associative : les organisateurs de la  »CARAVANE DE SOLIDARITE 1 JEUNE 1 SOURIRE » dévoilent leur plan pour la 4ème édition.
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Le comité d’organisation de la « Caravane de solidarité 1 jeune 1 sourire » a dévoilé le chronogramme de la 4ème édition de ladite manifestation, par le canal d’un communiqué de presse. La  »Caravane de solidarité 1 jeune 1 sourire » pourrait, aujourd’hui, se positionner parmi les meilleurs événements du genre au Gabon, au regard des actions déjà menées sur le terrain depuis sa création.

Mise en place en 2017,  »la caravane de solidarité 1 jeune 1 sourire » continue, chaque année, de s’enrichir en crédibilité. Ce, grace à des nombreuses actions posées, au profit des  »mwanas » nécessiteux, au sein de certains orphelinats de la capitale gabonaise.

Le rendez-vous de cette année, qui permettra à l’équipe organisatrice de célébrer la 4ème édition de ladite caravane, sera tenu malgré la crise sanitaire qui sévit la planète.

Ceci dit, la 4ème édition profitera à une catégorie des citoyens bien identifiés, notamment des enfants vivants dans des orphelinats.

la Caravane ira donc arracher un sourire aux enfants de l’orphelinat ‘‘la Maison de la Joie » situé dans le 2ème arrondissement de la commune de Ntoum. La date choisie à cet effet est le 27 décembre prochain.

Au programme de cette 4ème édition, on note la remise, par les organisateurs, de nombreux matériaux et produits de première nécessité; l’organisation d’une journée récréative qui sera agrémentée par des jeux au profit des enfants. En plus de ce qui précède, un repas et des animations, dans le strict respect des mesures restrictives édictées par les autorités gouvernementales, sont également prévus.

Pour rappel, la 1ème édition de ladite caravane fût organisée en 2017, au profit des enfants des l’orphelinats AEODA, situé dans le premier campement, et S.O.S Mwana.

La deuxième, organisée en 2018, avait été accueillie par l’orphelinat les petits Anges de Dieu, dans la commune d’Akanda et l’orphelinat la Maison de l’Espérance à Soduco.

Pour cette édition, une formation aux métiers de l’informatique et un match de gala, sous le regard de l’ancien l’international gabonais Stéphane Nguema, avaient été organisés pour les enfants.

Quant-à la troisième édition, elle s’ était déroulée au sein de l’orphelinat le Bon Samaritain situé à Kinguelé. Celle-ci avait été marquéee par la prestation du rappeur gabonais Franck Ba’ponga, et la distribution d’une importante quantité des produits de première nécessité aux jeunes de la Mosquée centrale de Libreville.

Ainsi, au regard de la portée et de l’impact social de ces actions dans le quotidien de cette catégorie des citoyens, il serait important que les autorités portent un regard particulier sur ce genre d’initiatives, afin de les aider à poser davantage d’ actions pouvant atteindre le plus grand nombre de ces enfants. Des pareilles Initiatives méritent un soutien, non seulement des gouvernements, mais aussi de toute bonne volonté. Car, en soutenant ce genre d’initiative on contribue indirectement à donner du sourire à tous ces jeunes qui n’ont pas demandé à vivre dans la situation qui est la leur.

W. O., pour la Rédaction d’Éthique Média Gabon


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.