[Gabon] Suspension de la prise en charge des patients immatriculés CNAMGS: les fonctionnaires vont-ils accepter de cotisés ce mois?

[Gabon] Suspension de la prise en charge des patients immatriculés CNAMGS: les fonctionnaires vont-ils accepter de cotisés ce mois?
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Le 5 mai dernier, la coalition des syndicats du secteur Santé au Gabon, dont le syndicat des médecins fonctionnaires gabonais (SYMEFOGA) et le syndicat national de la santé (SYNAS), ont décidé de suspendre la prise en charge des patients immatriculés CNAMGS dans les hôpitaux publics du pays. Une décision qui, jusqu’à aujourd’hui, demeure toujours d’actualité au regard de la sortie du mardi 17 mai des responsables syndicaux de la santé. D’où les interrogations des fonctionnaires gabonais, qui se demande si des prélèvements mensuels seront opérés sur leurs revenus comme d’habitude.

La guerre continue entre la coalition des syndicats de la santé, au Gabon, et les autorités gabonaises sur la prise en charge des patients immatriculés CNAMGS dans les hôpitaux du Gabon.

En effet, en début du mois de mai, les défenseurs des intérêts du personnel santé au Gabon décidé de suspenddre la prise en compte de feuilles CNAMGS au Gabon.

Ainsi, entre la décision de suspendre cette prise en charge et son exécution, ces leaders syndicaux ne se sont pas faits prier avant de passer à l’action. Les raisons évoquées par ces derniers étaient la non prise en compte de leurs différentes revendications par les autorités gabonaises.

Comme pour montrer leur détermination et leur intention de rester fermes sur leur décision, ce 17 mai dernière, ils sont revenus à la charge, à l’occasion d’un point de presse, suite au mutisme du gouvernement face à la situation qui perturbe actuellement le secteur.

<<La coalition réaffirme que le mot d’ordre de suspension des feuilles de soins et d’examens CNAMGS est toujours maintenu. La coalition reste en attente de l’ appel du Ministre de tutelle afin de matérialiser le dialogue social tant prôné par le président de la République>>, a déclaré le Dr. Mengue M’asseko Christianne.

Cependant, en considérant que la prise en charge des feuilles de soins et d’examens CNAMGS reste toujours suspendue à ce jour, il est à noter qu’une question revient avec insistance dans les quartiers de Libreville depuis un moment.

L’on se demande si pour ce mois, la contribution, au titre de la solidarité nationale, directement prélevée sur les revenus mensuels des fonctionnaires du Gabon serait toujours effective.

Car, il est à signaler qu’une bonne partie de la force financière de la Caisse Nationale de Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS) lui vient des cotisations mensuelles de travailleurs du secteur public.

<< … actuellement, nous nous posons tous cette question. Notamment celle de savoir, si nous sera prélevé ce mois de mai, alors que nous n’avons pas été pris en charge par la CNAMGS en ce mois>>, nous a confié Natalie claire M.

Vivement que les négociations entre le gouvernement et les syndicats du secteur santé portent de fruits, afin que cette situation trouve une issue favorable et pérenne.


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.