[Gabon] société-covid-19 : les bars pourront désormais ouvrir jouqu’a 20h30 selon Ali Bongo ondimba

[Gabon] société-covid-19 : les bars pourront désormais ouvrir jouqu’a 20h30 selon Ali Bongo ondimba
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Le président de la République Ali Bongo Ondimba a, lors du son discours d’adresse à la nation, annoncé l’allégement de plusieurs mesures restrictives parmi lesquelle l’ouverture des restaurants et bars. Ce, jusqu’a 20h30 sous condition que la clientèle devrait obligatoirement présenter un test PCR valide 14 jours ou d’un carnet de vaccination. C’est une nouvelle qui arrange plus d’un, mais pour laquelle la spéculation n’est restée en marge.

Soulèvement partiel pour les tenanciers des établissements commerciaux de nuits.

Après près de 14 mois fermés, les responsables des restaurants et bars ont, autorisation de réouvrir leurs établissements commerciaux. Ce, sous la seule et unique condition, que les clients doivent y accéder sous présentation de leurs tests PCR valides d’une durée de 14 jours ou encore, un carnet de vaccination.

Celle-ci est l’annonce faite par le président de la République Ali Bongo Ondimba lors de son discours d’adresse à la nation du 28 mai 2021 écoulé.

Par ailleurs, il faut souligner que cette annonce d’Ali Bongo Ondimba semble être perçu par certains comme une délivrance pour les propriétaires des restaurants, bars et boites de nuits qui, depuis 14 mois ont mis la clef sous le paillasson à la demande du gouvernement de la République, afin de lutter contre la propagation de la covid-19 au Gabon.

<<C’est une très bonne nouvelle pour nous qui sommes ici, pères et mères de familles dont, la seule activité rénumératrice sinon génératrice  de revenue est le bar qui, depuis mars dernier était fermé.>>, nous a confié Claudine Bekalé, avant que Jean-Pierre Abessolo n’explique ce qui suit:

<<Nous ne pouvons que êtes content de cette nouvelle du gouvernement gabonais. C’est une preuve que le président tient compte quelque fois de sa population. Mais, la condition d’avoir son masque serait mieux que celle de test PCR valide de 14 jours ou le carnet de vaccination.>>

Toutefois, le constat fait depuis l’annonce de cette nouvelle par Ali Bongo ondimba, le sourire semble être légèrement revenu aux lèvres des uns et des autres, mais avec crainte ou encore la réticence quant-à l’exigence de carte de vaccination obligatoire.

Qu’à celle ne tienne, c’est d’ores-et-déjà un léger ouf de soulagement pour cette catégorie des gabonais ayants choisis ce couloir économique pour construire leur vie, notamment les propriétaires de bars et restaurants, qui n’attendaient que ce coup de sifflet pour relancer progressivement leurs activités économiques, après plus d’une année en stand-by.

CWO., pour la rédaction d’éthique média Gabon


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.