[Gabon] SEEG: Une coupure d’environ une heure plonge Libreville, Akanda et Owendo dans le noire

[Gabon] SEEG: Une coupure d’environ une heure plonge Libreville, Akanda et Owendo dans le noire
Appercu d'une zone de Libreville assombrie par la SEEG ©RD. EMG
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a privé, les habitants de la capitale gabonaise, d’électricité pendant environ une heure, suite à une coupure inattendue et sans aucune explication de la part de ladite entreprise.

Appercu d’une zone de Libreville assombrie par la SEEG ©RD. EMG

Hier, jeudi, le 14 octobre 2021, de 21h à 22h, les habitants du Grand Libreville, notamment les communes de Libreville, Owendo et Akanda, a été surpris par une coupure d’électricité émanant de l’unique société d’énergie et d’eau que compte le Gabon. Une entreprise jouissant royalement du monopole, de distribution en eau et en électricité dans tout le pays, qui lui a été octroyé par les autorités gabonaises.

Cependant, cette énième privation d’énergie domestique à la population de la capitale gabonaise, Libreville, est une autre preuve qui pourrait conforter l’opinion qui pense et croit fermement à l’incapacité de la SEEG à couvrir tout le pays qui, à ce jour, compte une population d’environ 2 millions d’habitants seulement.

Pour leur, comme à la coutumier, aucune explication venant de l’entreprise n’a été donnée aux populations qui, sont clients de la boîte.

Toutefois, les dommages matériaux, pour ceux qui ont perdu les appareils électroménagers, restent à la charge des clients comme d’habitude d’ailleurs.

Warren OKOLO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.