[GABON] Protection environnementale: le ministère gabonais de l’environnement ferme un site d’incinération des DASRI dans la zone de Mindoubé.

[GABON] Protection environnementale: le ministère gabonais de l’environnement ferme un site d’incinération des DASRI dans la zone de Mindoubé.
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Un site d’incinération des déchets d’activité des soins à risque infectieux(DASRI) situé au quartier Mindoubé à Libreville, capitale gabonaise, a été fermé par le ministère de l’environnement le week-end écoulé, pour des raisons d’implantation illégale dans cette zone.

Deux mois après son installation dans cette partie de la capitale gabonaise, ce site d’incinération de déchets d’activités des soins à risque infectieux(DASRI) a été fermé suite aux alertes lancées, par les riverains de cette partie de la capitale, auprès du ministère en charge des questions environnementales.

C’est en fin du week-end écoulé que, l’équipe ministérielle conduite par Stanislas Stephen Mouba, directeur général de l’environnement et de la protection de la nature(DGEPN) et Stessy Medi Moudinguela, chef de brigade environnement zone nord, a procédé à la fermeture de ce site illégalement implanté dans cette zone.

QU’ ENTEND-ON PAR « DASRI »?

En claire , les  »DASRI », dits déchets d’activités des soins à risque infectieux désignent tous matériaux piquants ou coupants dont les seringues, scalpel, poches de sang, champs opératoires souillé, boites de pétri, gant souillés etc., peuvant contenir des micro-organismes viables, ou leurs toxines, dont on sait ou dont on a bonnes raisons de croire qu’en raison de leur nature, leur qualité ou de leur métabolisme, ils peuvent être source de plusieurs maladies chez l’Homme ou chez d’autres organismes vivants.

De ce fait, un regard aiguisé sur ce qui précède, concernant les DASRI et la santé des riverains de cette zone librevilloise, pourrait être une des raisons pour lesquelles la décision des autorités environnementales de fermer cette entreprise pourrait être perçue comme une opération de sauvetage et de protection sanitaire des populations de Mindoubé.

Cependant, il est important de rappeler que l’attribution des autorisations permettant aux entreprises de s’implanter et exercer sur le territoire national gabonais est une manœuvre encadrée et réglementée.

L’implantation, dite anarchique, de cette unité d’incinération des déchets médicaux semble là, révéler l’inopérationnalité du service public dans ce secteur tout aussi important que les autres. Car, comment peut-on justifier qu’un entreprise d’une telle nature ait réussi à s’y installer sans qu’aucune autorisation lui soit délivrée ?

Là est visible une problématique sur laquelle les autorités en charge de ce type de dossier devrait tabler pour trouver des solutions adaptées.

L’implantation d’une entreprise capable d’impacter négativement la santé des citoyens requiert quand-même des autorisations des entités spécialisés.

W. O., pour la Rédaction d’Éthique Média Gabon


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.