[GABON] Protection alimentaire : l’Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire détruit une importante quantité de pâte de manioc impropre à la consommation.

[GABON] Protection alimentaire : l’Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire détruit une importante quantité de pâte de manioc impropre à la consommation.
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

L’ Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire (AGASA) a détruit un important stock de pate de manioc vendu dans les différents marchés et dépôts de manioc de la Capitale gabonaise.

Par le biais d’une équipe de son service d’inspection, l’AGASA a, en début de semaine,  procédé à la destruction d’une importante quantité de pâte de manioc, faisant environ 1000 sacs, jugée impropre à la consommation humaine.

L’agence gabonaise de sécurité alimentaire(AGASA), poursuivant ses missions dont la sécurité alimentaire des consommateurs en est une, a visité plusieurs dépôts de stockage et de vente du manioc sous forme de pate pour s’enquérir et toucher du doigt les conditions d’hygiène dans lesquelles sont conservés ces sacs de pate de manioc utilisée et transformée sous différentes formes en produits finis et consommables.  Au cours de cette visite sur le terrain, elle a décidé de mettre hors du marché, après examen, un important stock de pate de manioc jugée non conforme aux normes de sécurité alimentaire chères à l’AGASA. On compte environ 1000 sacs de pate de manioc non appropriée pour alimentation.  jugé impropre à la consommation.

Au-delà du caractère inopiné de la visite, à entendre les réactions des détenteurs de ces structures, elle a quand-même permis à l’équipe des services d’inspection de l’agence gabonaise de sécurité alimentaire de constater le mauvais état dans lequel est conservé et mise en vente la pâte permettant de fabriquer l’une de ses dérivées tant prisée par les consommateurs, notamment le manioc: téké, fang, ndzebi, puni, Obama etc.

Pour rappel, l’agence gaboanse de sécurité alimentaire ( AGASA) est l’ entité étatique chargée, entre autres, de veiller à l’application des mesures hygièniques dans les commerces pour garantir au consommateur une sécurité alimentaire certaine. C’est donc le bras séculier de l’État dans ce domaine. Cette visite qui a débouché sur la destruction de ces sacs de pate de manioc s’inscrit donc dans le cadre de ses missions régaliennes en matière d’hygiène alimentaire des populations.

Cette opération pourrait mérité un applaudissement en ce sens qu’elle vise la protection et le bien-être des populations.

Cependant, il serait important que les autorités en charge de ce département fassent de plus en plus de telles sorties avec une entière fermeté, mais surtout en mettant à l’écart toute possibilité de recevoir des pots de vin des commerçants, tout en prévoyant et en faisant appliquer des sanctions appropriées contre tout contrevenant. Car,  » Notre santé et bien-être dépendent aussi de ce que nous consommons. » Ne dit-on pas que « la santé surpasse la beauté ? »

W. O., pour la Rédaction d’Éthique Média Gabon


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.