[Gabon] Politique : l’essentiel du premier Conseil des Ministres du Gouvernement Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA 1

[Gabon] Politique : l’essentiel du premier Conseil des Ministres du Gouvernement Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA 1
Photo de famille d'après le conseil des ministres du 22 juillet
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Mercredi 22 juillet 2020, le gouvernement Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA 1 a pris part à son tout premier Conseil des Ministres, sous la présidence de Son Excellence Ali Bongo Ondimba, Président de la République, Chef de l’État. Le conseil des ministres a eu lieu dans la salle habituelle du palais présidentiel du bord de mer dès 11h. Que peut-on retenir de ce dernier ?

Photo de famille d’après le conseil des ministres du 22 juillet

Ce premier Conseil des Ministres de l’équipe gouvernementale OSSOUKA 1 ayant eu lieu en pleine période de crise sanitaire dûe à la pandémie à coronavirus, s’est déroulé dans le strict respect des mesures barrières et de distanciation physique, au regard de la photo de famille d’après Conseil des Ministres sur laquelle peut-on voir l’ensemble de l’équipe gouvernementale couvert d’un masque sauf le Président de la République.

Au cours de cette rencontre, qui n’a d’ailleurs pas durée très longtemps, le Prémier, Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA, s’est vue être félicitée, ainsi que son gouvernement, par le Président de la République Ali BONGO ONDIMBA qui, sans trop attendre, leur a signifié certainnes de leurs principales missions : <<le renforcement de l’efficacité de la riposte face à la Covid-19 et la relance économique>> afin de répondre aux attentes des gabonaises et des gabonais et améliorer ainsi leurs conditions de vie.

Dans cette même lancée, le gouvernement a été instru par le Chef de l’État, d’être <<Dynamique, efficace, loyal et probe.>> Des qualificatifs qui pourraient conditions l’atteinte des objectifs qui leur ont été assignés.

Une photo du Conseil des Ministres du 22 juillet

En plus de ce qui précède, Ali Bongo Ondimba a présenté au gouvernement trois points de repères à respecter dans le cadre du travail gouvernemental attendu. Ce, dans l’espoir d’atteindre l’objectif primordial visant à assouplir la souffrance des gabonais en ces temps exceptionnels de crise. Ce sont notamment :

   ✓le sens des priorités. La PRIORITE, dans ce contexte de crise multiforme, etant la Relance de l’Economie en ce qu’elle impulse le maintien et la création des emplois car, la croissance des entreprises conditionne la capacité de financement du modèle social gabonais, garantissant la dignité des citoyens.

De ce fait, le Chef de l’Etat a ainsi <<exhorté le Gouvernement à ne pas se disperser et aller à l’essentiel.>>

       ✓Le deuxième point de repère, énoncé par le Président de la République, est <<le souci de l’efficacité qui se concrétise par l’exigence de résultats concrets, capables d’améliorer significativement et très rapidement le quotidien des Gabonaises et des Gabonais.>>

  ✓Enfin, Ali Bongo Ondimba a énoncé comme troisième point de repère, le sens de l’exemplarité. En ce sens, il a rappelé à l’ensemble des Membres du Gouvernement leur mission cardinale: être au service de la Nation. La lutte contre la corruption et la bonne gestion des deniers publics demeurant pour lui une priorité absolue pour laquelle aucun manquement ne sera toléré.

En définitive, tout ce qui précède est donc l’essentiel à retenir en termes des instructions et recommandations du Président de la République à l’endroit du gouvernement, en plus des quelques mesures individuelles adoptées et entérinées par le Conseil des Ministres, notamment à la Présidence et dans les ministères de l’Economie, du  Tourisme et celui du Pétrole.

Cependant, il est important de rappeler que les gabonaises et  des gabonais sont des citoyens qui, semble-t-il, ne demandent pas gros à leurs dirigeants, si ce n’est l’essentiel, le minimum Vital.

Le Chef de l’État ayant une fois de plus rappelé au gouvernement son intransigeance quant-à l’atteinte des résultats au grand bonheur des compatriotes, on oserait croire qu’il suivra de près l’action gouvernementale, tonnerra et sanctionna s’il le faut car, une action vaut mieux que mil discours.

Vivement que pour cette fois, l’action gouvernementale touchera véritablement le gabonais lambda pour lui redonner un peu d’espoir et d’optimisme.

O. N. U., pour ma Rédaction d’Éthique Média Gabon


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.