[Gabon] le Ministère de la Culture du Gabon n’existerait-il que pour l’organisation des concerts populaires?

[Gabon] le Ministère de la Culture du Gabon n’existerait-il que pour l’organisation des concerts populaires?
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

C’est la question que se posent actuellement plus d’un au Gabon. Le Ministère de la culture du Gabon n’aurait-il pour missions que l’organisation des concerts? Une question qui se pose avec acuité suite à l’organisation consécutive de plusieurs concerts populaires en moins de 2 mois à Libreville. Ceci fait notamment allusion aux trois(3) concerts organisés le mois dernier dans le cadre de la fête de la musique. À ceux-là s’ajoute celui qui est prévu pour 22 juillet prochain à Nzeng Ayong. Ce sont donc 4 spectacles populaires pour un espace de temps réduit à moins de 45 jours. Un trop plein d’événements divertissants qui ne manque d’interroger le public.

Une vue du dernier concert de Nzeng ayong lors du 40e anniversaire de la fête de la culture

Tel que susmentionné, en plus des concerts populaires organisés durant la célébration de la fête de la musique, le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche Scientifique, du Transfert de Technologies, de la Culture et des Arts, objecte d’organiser un concert géant dans le 6eme arrondissement de Libreville, la Capitale gabonaise, le vendredi 22 juillet prochain.

Bien qu’étant un évènement festif et divertissant, il ne manque pas de faire face à une partie du public, des leaders jeunesses et même, de certains acteurs culturels, qui pensent que : “les concerts et autres événements divertissants, s’en est trop au Gabon. Le Ministère de la Culture a d’autres missions bien plus importantes, sur lesquels est-il attendu, que l’organisation incessante et répétitive des concerts etc.”

Avec, entre autres, pour missions, la promotion et la vulgarisation de la culture; la gestion pédagogique et administrative des étudiants et stagiaires; le suivi des activités socioculturelles nationales et de la diaspora, etc., le ministère reçoit depuis un moment des virulentes critiques des populations, quant-à ce qu’il semblerait avoir priorisé parmi le parterre des missions qui lui sont assignées.

Un choix que d’aucuns disent voir claire, au regard du trop plein de spectacles en moins de deux mois contre presque rien ailleurs, sur d’autres chemins où est-il aussi attendu, dans le cadre de ses missions régaliennes.

On notera, pour rappel, que c’était du 21 au 30 juin dernier, à l’occasion de la célébration des 40 ans de la fête de la musique, que le Ministère de la Culture avait organisé ses trois premiers concerts populaires, notamment le 21 juin à l’esplanade de la maison Georges Rawiri; le 26 juin à l’esplanade de la gare ferroviaire Setrag à Owendo; et pour finir le 30 juin au rond point de Nzeng Ayong.

Pour certains artistes, l’arrivée de l’ancien artiste-rappeur Massassi, comme ministre délégué à l’enseignement supérieur, chargé de la culture et des arts, “….est une motivation et une bonne raison de croire” que leur statut pourrait finalement changer au Gabon. Mais, à ce qui semble, cela ne saurait être possible avec seulement l’organisation spontanée des concerts, pour parfois “des minables cachets donnés aux artistes qui, seraient d’ailleurs sélectionnés par affinité.” avons-nous pu recueillir.

Ce qui est claire, est que Monsieur le Ministre délégué en charge de la culture et des arts du Gabon, Max Samuel OBOUMANDJOGO est attendu sur bien plus de chantiers dans le secteur culturel. Notamment dans la régularisation du statut des artistes, avec l’acquisition des droits d’auteurs; la promotion et la valorisation des langues gabonaises, en accompagnant des initiatives déjà initiées par des organisations telles que #Langues 241; #Gabon Jeunesse et Culture etc., qui vont du lieu qu’elles peuvent pour porter la culture gabonaise auprès de nos jeunes.

Ceci dit, bien que les spectacles et le divertissement ne soient pas forcément mauvais, il devrait, sans doute, exister une priorisation des actions en fonction de leur importance et de leur impact dans la société.

CWO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.