[Gabon] le corps enseignant remporte une bataille : leur collègue, directrice de l’école publique de Nianame enfin libérée

[Gabon] le corps enseignant remporte une bataille : leur collègue, directrice de l’école publique de Nianame enfin libérée
La directrice de l'école primaire de Kango Estelle Mengue Nteme
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Estelle Mengue Nteme, directrice de l’école  primaire de Kango, a finalement été libérée et sortie de la maison de détention de Libreville. C’est ce lundi 22 février que l’enseignante fortement défendue par sa corporation a recouvert sa liberté après près d’un mois de privation de liberté, jugée arbitraire par la confédération syndicale appelée  »CONASYSED ». 

La directrice de l’école primaire de Kango Estelle Mengue Nteme

À l’enseignante Estelle Mengue Nteme, on reprochait l’ « outrage à agent et rébellion » lors d’une embrouille verbale entre elle et des agents de force de l’ordre pour défaut de présentation d’un test Covid-19 négatif.

Liberée le lundi 22 dernier, la communication pour rentre publique sa mise en liberté a été faite le jour même par le délégué général de la Convention nationale des syndicats de l’éducation (Conasysed), le nommé Louis Patrick Mombo. <<Ce dernier s’est réjoui de l’issue de cette affaire qui avait conduit les enseignants à entamer une cessation d’activités concertée pour exiger la mise en liberté de leur collègue.>>, relevait nos confrères du Média en ligne, @GabonMediaTime.

Notons que quelques jours après la constatation de l’arrestation de Estelle Mengue Nteme, ses collègues, avaient lancé une forte campagne de protestation contre cette arrestation qu’ils taxaient d’arbitraire. Ainsi des démarches et recouvrement des fonds à travers une collecte volontaire ont été ouvertes pour solliciter les services d’un avocat au profit de cette dernière.

Aujourd’hui libre, Estelle Mengue Nteme pourrait s’enorgueillir et être fière d’avoir bénéficiée du soutien de ses pairs en ces moments difficiles. Lesquels avaient initié une grève générale le 8 février 2021 en son soutien.

Ainsi donc, étant parvenu à obtenir la relaxation de leur collègue, le délégué général de la CONASYSED, Louis Patrick Mombo, a invité ses pairs à renouer avec le chemin de l’Ecole dès le mardi 23 dernier. Ce fût donc en ces termes que s’est-il exprimé. « Ayant conditionné la reprise des cours à la libération de notre collègue Mengue Nteme Estelle, cette dernière étant libérée ce lundi 22 février 2021, nous demandons donc à tous les enseignants de reprendre les cours sur toute l’étendue du territoire, Mardi 23 février 2021 dès 07h30mn ».

Espérons juste que l’enseignante Estelle, bien que libre, en soit sortie sans aucun traumatisme ou autres effets indésirables pour avoir séjourné dans ce milieu peu vivable.

Herman L., pour la Rédaction d’Éthique Média


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.