[Gabon] il la viole après avoir joué au bon samaritain

[Gabon] il la viole après avoir joué au bon samaritain
Image d'illustration d'une fille abusée
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

À seulement 12 ans, une adolescente gabonaise s’est faite sexuellement abuser, à Libreville, par un jeune homme venu à elle comme un bon samaritain. Après son forfait, le jeune Trésor MBENG-MBENG, le présumé voleur, âgé de moins d’une vingtaine d’années, a été interpellé avec un de ses complices par les éléments de la Direction Générale de Recherche (DGR).

Image d’illustration d’une fille abusée

Le jeune Trésor MBENG-MBENG, âgé de moins d’une vingtaine d’années, a été arrêté, hier vendredi 13 mai 2022 à Libreville, par la Direction Générale de Recherche (DGR) pour, semble-t-il, avoir violé une adolescente de 12 ans, à qui il se serait préalablement présenté comme un bon samaritain, en lui proposant de l’héberger une nuit.

LES FAITS:

L’histoire s’est passée à Libreville au courant de la semaine. La jeune fille s’était rendue à un anniversaire où est-elle restée toute la soirée.

Résidant loin du lieu de l’anniversaire, elle rencontra des difficultés pour rentrer chez elle la nuit avec tous les risques que celà pourrait impliquer.

Delà, elle va rencontrer le jeune Trésor MBENG-MBENG qui, comme un bon samaritain, va lui proposer son aide.

Il lui proposa, en effet,  de l’ héberger pour la lui, afin d’éviter les risques nocturnes. Chose qu’elle va accepter.

Ainsi, le jeune homme va la conduire chez un de ses amis appelé Isidore Mapangou allias Eto. Une fois là-bas, la proposition d’aide va changer de forme pour virer à la demande d’une partie de sexe.

La demande de Trésor MBENG-MBENG ayant été rejetée par la jeune fille, il va décider de passer à la vitesse supérieure et avoir le rapport sexuel avec qu’elle de force.

C’est donc au réveil que la jeune fille ira se plaindre auprès des siens, pour enfin mettre la DGR derrière trésor et son ami.

Arrêté et interrogé au micro de Gabon première, Trésor va reconnaître avoir réussi à « pénétré » la jeune fille, mais sans la violée, car tout a été fait avec son consentement.

À la question de savoir s’il était conscient que la fille était mineur, le jeune Trésor MBENG-MBENG répondra par « OUI, MAIS MOI AUSSI JE SUIS MINEUR ». Tellement serein, Trésor ne réalisait certainement pas encore où finirait son action.

Quant-à Isidore Mapangou, il a nié en bloc les faits. Il a dit n’avoir pas touché la jeune fille. Ce, malgré les accusations portées sur lui par l’adolescente venue à eux pour être aidée.

Ainsi donc, comme l’indique la procédure, les deux présumés violeurs ont été conduits au tribunal pour être présentés au Procureur.

 

 

UNO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.