[Gabon-Football] Saturnin Ibela Ignambi, nouvel entraîneur des U23 : a-t-il de quoi faire mieux que Claude Mbourounou?

[Gabon-Football] Saturnin Ibela Ignambi, nouvel entraîneur des U23 : a-t-il de quoi faire mieux que Claude Mbourounou?
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Saturnin Ibela est le nouveau sélectionneur des espoirs Gabonais, avec comme objectif: une qualification à la CAN de cette catégorie, pour laquelle le Gabon fût le premier vainqueur. Mais sur quoi devrait-il compter? Avec qui devrait-il faire ?

C’est par le biais d’un communiqué officiel que la Fédération gabonaise de football a annoncé la nomination, au poste de sélectionneur des espoir, de Saturnin Ibela.

Après avoir dirigé les U17 du Gabon, Bouenguidi Sport et plus récemment le Djoliba AC du Mali, le nouveau sélectionneur des espoirs a théoriquement de la matière pour bâtir un groupe compétitif.

Il devrait ce fait, s’appuier sur la récente génération U17 et des expatriés pour bâtir son groupe espoir.

Du milieu de terrain à l’attaque, il y’a du potentiel !

Son ossature devrait, peut-être, être fait des joueurs de qualité comme Roy Mouniengué (élu meilleur espoir de la dernière saison du National Foot), Ben kabinambele et Jordy ella (nominés aussi pour ce prix au National Football 2022).

A ces derniers, pourraient être greffés quelques joueurs évoluant dans l’hexagone tels que Warren Lloyd Mac Sarstky Ondo, Éric Jospin Bekale, Rody junior Affaghe (évoluant au Dinamo Auto de Moldavie), Alan Do Marcolino (déjà appelé en A mais dont l’âge et les performances permettent de revenir en espoir), et peut-être Noah Lemina qui joue la youth League avec le Paris Saint-Germain.

Tous ceux-ci ensembles, pourraient donner, au nouveau sélectionneur U23 du Gabon, une équipe plus que correct à ces postes là.

Pour la défense, avec qui pourrait-il faire ?

Le problème de l’équipe de Ibela pourrait venir de la défense.

En effet, trouver des profils de défenseurs dans cette sélection espoir pourrait être le casse tête de Saturnin Ibela. Pour avoir des défenseurs de niveau international, il faudrait peut-être compter sur Urie-Michel Mboula (19 ans), Andrew anomerawani (21 ans) du Dinamo Auto de Moldavie; et pourquoi pas sur Alex Moucketou (21 ans), Sydney Obissa (22 ans) et Jacques Ekomie (19 ans), internationaux A mais dont l’âge permet la sélection en espoir.

Ainsi, bien que cette nomination au poste de sélectionneur espoir semble répondre à une suite logique pour le technicien gabonais, au vu de son parcours, il ya lieu de faire observer que les challenges auxquels devra-t-il faire face aucours de cette nouvelle aventure ne l’entendront pas de cette oreille et ne seront pas de moindres.

Cependant, il ya de quoi dire que Saturnin Ibela et ses poulains pourraient réussir le challenge de ramener plus d’un supporters gabonais dans les stades.

Lionel Nelio Nguema


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.