[Gabon] économie : SETRAG en bonne performance malgré la COVID-19

[Gabon] économie : SETRAG en bonne performance malgré la COVID-19
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

La Covid-19 n’aura pas eu raison de la courbe des recettes de la société d’exploitation du trans-gabonais (SETRAG) qui a rendu public son chiffre d’affaire estimé à 66 milliards de FCFA en septembre 2020. Ce, en dépit de la crise sanitaire rythmée par la présence de la Covid-19 sur la planète, avec des effets néfastes sur l’activité économique.

La société d’exploitation du transgabonais(Setrag) a, par le canal du site économique « directinfos.com », rendu officiel son chiffre d’affaire de courant 2020. Chiffre d’affaires qui s’éleve à 66 milliards de FCFA en dépit de la présence de la pandémie à coronavirus sur le territoire national. Pandémie ayant bloqué toutes activités économiques, et de tous secteurs confondus.

Heureux est le directoir de la société d’exploitation du transgabonais qui, malgré la crise sanitaire sévissant et ralentissant la vitesse économique de plusieurs entreprises dans le monde, a pu voir le chiffre d’affaire de sienne, en septembre 2020, à la hausse. On compte notamment 66 milliards de FCFA, soit une augmentation de 13,8% comparativement à l’an dernier à la même période.

Il y’a que, malgré la décision du gouvernement gabonais interdissant tout voyage en partance de Libreville pour l’interieur du pays, vice versa, la direction de cette société avait su stratifier sa politique d’exploitation, en basant une grande partie de ses recettes sur sa politique économique en rapport avec le transport du manganèse et de toutes autres marchandises. Politique qui, pourrait-on le dire, a super bien marché, participant ainsi à environ 90% de l’ augmentation des chiffres dans les caises de cette entreprise.

L’interdiction des déplacements des trains voyageurs en cette période de crise sanitaire n’a donc, quasiment, pas réussi à affliger le chiffre d’affaire de cette année.

Cependant, bon serait, pour les dirigents de cette boite de voir dans quelle mesure améliorer significativement ses prestations, avec le chemin de fer qui est souvent à l’origine de pas moins de trois déraillements des trains par an. Car, la croissance économique d’une entreprise devrait aussi être perceptible de par l’image quotidienne qu’elle présente au public, mieux encore, aux usagers; mais aussi par la qualité de son son offre et de son service.

W. O., pour la Rédaction d’Éthique Média Gabon


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.