[Gabon] École Normale Supérieure : l’ANBG désormais gestionnaire des presalaires des élèves professeurs

[Gabon] École Normale Supérieure : l’ANBG désormais gestionnaire des presalaires des élèves professeurs
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

L’agence nationale des bourses du Gabon prendra sous peu la gestion des allocations d’études et familiales des futurs enseignants en formation à l’ENS. La décision serait motivée par la répétition des mouvements de grève, dûs au paiement des bourses, organisés par les occupants de ce temple, unique, de formation des enseignants du secondaire.


Jadis gérés par le budget et payés par le tresor publique, les presalaires des élèves professeurs, futurs agents permanents de l’État, en formation à l’Ecole Normale Supérieure(ENS), passeront des ce mois de janvier 2021 sous l’administration de l’Agence nationale des bourses du Gabon (ANBG), au même titre que les étudiants de l’université Omar Bongo (UOB) et ceux des autres écoles enseignements secondaires reconnues et partenariat  avec l’État.

A la lecture de la note parvue à la rédaction de ethiquemediagabon.com , ce changement d’organe de gestion est provoqué par des multiples perturbations que connaît l’ENS à l’approche des dates convenues pour le versement des allocations aux normaliennes et au normaliens. Pour cela, la Direction de l’établissement, qui juge injustifiés les différents mouvements d’humeur organisés par ces derniers, a opté pour un autre partenariat.

Dans cette note, quelques raisons ayant motivé la décision y sont énumérées.

<<Il est porté à l’attention des élèves de l’ENS que face à la reccurence d’actes répréhensibles(fermeture du portail, barricades, agression des enseignants, fausse accussation, désinformation de l’opion par rapport aux procédures de virement, revendications fantaisistes…) liés au paiement des allocations d’études, un nouveau dispositif de paiement sera mis en oeuvre.>>, mentionnait la note rendue publique par l’administration de l’ENS.

Cependant, il est à noter que ces allocations seront dorénavant payées mensualisées, contrairement à l’ancien régime de paiement qui permettait à ces ayant droit de passer à la caisse chaque trimestre.

<<A compter de ce mois de janvier 2021, les bourses d’études seront gérées par l’Agence nationale des bourses du Gabon, selon une programmation mensuelle qui sera définie ultérieurement>>, a t-on lu du courrier.

Pour rappel, l’Ecole Normale Supérieure (ENS) est la seule école, publique, de formation des enseignants du second degré général au Gabon. Elle existe depuis plus de deux décennies.

Malheureusement, comme beaucoup d’autres structures étatiques du Gabon, elle a, depuis quelques années déjà, vu son image progressivement se dégrader, et a, par conséquent, perdu sa notoriété d’antan, avec des années de formation pas correctement achevées, des années qui se chevauchent; des bains linguistiques, pour les départements des langues étrangères, suspendus; la cérémonie de remise des diplômes désormais inexistante, etc.

Dans cet état des faits, souhaitons vivement que ce transfère de compétences à l’ANBG vienne règler définitivement ce manque, au lieu de l’amplifier car, il est de notoriété commune que l’ANBG semble jusqu’à nos jours peu opérationnel dans la régularisation des situations des milliers des étudiants mis sous sa responsabilité. De cet fait, lui adjoindre la gestion des élèves professeurs serait comme lui enfoncer une épine de plus sous son pied. C’est donc là, un autre défis auquel elle devra faire face.

W. O., pour la Rédaction d’Éthique Média Gabon


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.