[GABON] Covid-19 : arrestation d’une bande des trafiquants de faux tests Covid-19.

[GABON] Covid-19 : arrestation d’une bande des trafiquants de faux tests Covid-19.
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

La police judiciaire(PJ) vient de mettre la main sur un réseau de trafiquants de faux tests de négativité à la covid-19. Un réseau comptant en son sein trois jeunes gens dont Sylvie Guilaine âgé de 24 ans, Collins (28 ans) et Yoann Ivan S., lui, âgé de aussi de 28 ans.

Cette arrestation survint quelques semaines après que le comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre la pandémie à coronavirus au Gabon(COPIL) ait constaté et dénoncé la présence des réseaux de falsification des tests Covid-19, permettant à certains citoyens d’effectuer des voyages à l’intérieur du pays.

Le démantèlement de ce réseau de malfaiteurs est une preuve que l’alerte lancée par le COPIL n’est pas passée inaperçue. Elle a parcontre conduit les éléments des la police judiciaire à mener des enquêtes et mettre la main sur ce trio des falsificateurs.

Le démantèlement de la bande à Sylvie Guilaine et compagnie, a permis aux agents de la PJ de découvrir et comprendre comment se faisait le trafic de ce document d’une importance vitale.

De là, il en ressort que le trio détenait un résultat négatif de test covid-19 qu’ils scannaient et vendaient à 20.000 FCFA à des personnes souhaitons l’obtenir en urgence, et à 15.000 FCFA pour ceux qui le voulaient entre deux, trois ou quatre jours.

Par l’interpellation de ces derniers par la PJ est une action qui pourrait  mériter des applaudissements dans la mesure où le faut test qui était délivré trompait la vigilance des contrôleurs et permettait même aux personnes atteintes de la Covid-19 de circuler et, par conséquent, mettre en danger la vie des tiers.

Il est bien clair, que toute personne qui a un test de négativité covid-19 falsifié ne connaît pas forcément son statut. Elle ne sait donc pas si elle est malade où pas et peut par conséquent  contaminer tout individu à bord d’un même moyen de transport qu’elle. 

Rappelons que, les autorités gabonaises avaient pris la décision de rouvrir les frontières entre la capitale, LIBREVILLE, et l’intérieur du pays pour permettre aux citoyens souhaitant partir de Libreville pour les 8 autres provinces, vice-versa, de le faire après test fait, sous un délai qui est parti de 5 jours  à deux semaines Aujourd’hui.

W. O, pour la Rédaction d’Éthique Média Gabon


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.