[Gabon] Couvre feu : Matha et Obiang attendus pour des décisions fortes et proportionnelles a la situation épidémiologique actuelle.

[Gabon] Couvre feu : Matha et Obiang attendus pour des décisions fortes et proportionnelles a la situation épidémiologique actuelle.
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

 

Compressée, depuis plus de deux ans, sous le joug d’un couvre-feu, souvent qualifié de « couvre-feu le plus long de l’ histoire du Corona virus en Afrique », à tort ou à raison, la population gabonaise est en alerte et impatiente d’entendre le Gouvernement de la République, par le biais des ministres de l’intérieur et de la santé, faire l’annonce tant attendue et qui réjouira plus d’un: <Au regard de la tendance très baissière du nombre de nouvelles contamination à la Covid-19, le gouvernement de la République, sous les très hautes instructions du Président de la République, son excellence Ali Bongo Ondimba, a décidé de la levée de certaines mesures restrictives dont le couvre-feu…>>.

Les Ministres Guy Patrick Obiang Ndong de la santé et Lambert Noël Matha de l’intérieur. ©RD. EMG

C’est sans doute, l’un des plus grands souhaits des gabonais actuellement, la levée totale du couvre-feu, qui dure depuis l’avènement du Corona virus au Gabon et, à cause duquel, plusieurs citoyens ont perdu emplois, business, conjoints etc.

De ce fait, les Ministres Lambert Noël Matha et Guy Patrick Obiang Ndong, étant tous deux directement liés à la mise en place des mesures restrictives de lutte contre la Covid-19, à leur flexibilité, leur révision et leur levée, seraient donc très attendus par les populations pour donner le ton.

Le premier pour être Ministre de l’intérieur, donc le patron de la sécurité sur le territoire national, grâce au concours de la police, appuyée par la gendarmerie.

Le deuxième pour être le ministre de la santé qui veille, avec le COPIL, à la riposte sur ce plan.

En parlant de la levée du couvre-feu, cela pourrait être justifiée par le recul du nombre de cas positifs à la Covid-19. Les derniers rapports du Copil le démontrent parfaitement bien, chiffres à l’appui.

Le jeudi 03 mars dernier, le Copil faisait état de seulement 8 nouveaux cas positifs, 207 nouvelles guérisons et 0 nouveau décès, dans tout le pays, sur 2.256 tests réalisés, soit un taux de positivité de seulement 0,3%.

Avec ces chiffres et cette performance du système de riposte, le pays a réussi à changer de statut et quitter le rang des pays à risque, pour se loger dans le registre actualisé des pays verts de l’Union Européenne (UE), où la COVID-19 n’est plus une menace.

Cependant, l’on constate que, malgré les statistiques qui démontrent que le pays n’est plus trop en danger, en parlant de la propagation de la Covid-19, aucune mesure restrictive n’a été levée et le Couvre-feu demeure et règne en norme, imposant ainsi son rythme et donnant, non seulement du zèle, mais aussi, du boulot aux forces de l’ordre et de sécurité.

Au regard de ce qui précède, le couvre feu, tel que instauré au Gabon, pourrait ne plus se justifier. C’est pourquoi, Matha et Guy Patrick sont véritablement attendus pour déstresser la population en levant le couvre feu comme au Congo voisin et le maître côlon (La France).

 

UNO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.