[Gabon] Coopération: Guy Patrick Obiang Ndong, a reçu en audience le représentant résident de la Banque Africaine de Développement

[Gabon] Coopération: Guy Patrick Obiang Ndong, a reçu en audience le représentant résident de la Banque Africaine de Développement
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Le nouveau ministre, gabonais, de la Santé, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong, s’est entretenu avec monsieur Robert Masumbuko, représentant de la Banque Africaine de Développement (BAD). L’audience a tourné autour de la coopération entre les deux entités. Celle-ci visant la question de l’employabilité des jeunes et le fond d’appui à la riposte covid-19 instauré par la BAD.

Au lendemain de sa nomination, suivie de la prestation de serment devant le président de la république, le patron du ministère de la Santé s’est mis, sans trop attendre, au travail.

Après sa récente sortie au côté de son collègue de l’intérieur sur la question de la réouverture prochaine des lieux de culte, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong, continue d’enchainer les missions qui sont les siennes dans un contexte particulier animé par la crise sanitaire dûe à la Covid-19.

L’entretien avec monsieur Robert Masumbuko, fût tout aussi importante que la sa sortie dans le cadre de la réouverture des lieux de culte. Les deux hommes ont, entre autres, évoqué la préoccupation liée à l’employabilité des jeunes et le fond d’appui à la riposte covid-19 dont la BAD est l’initiatrice.

En plus de ce qui précède, d’autres questions, aussi importantes les unes que les autres, étaient à l’ordre du jour, dans un pays où le monde de l’emploi continue de garder ses portes fermées pour les jeunes, et faisant ainsi de l’emploi une denrée rare pour cette catégorie des citoyens précitée.

Selon la Banque Mondiale,  »35,7 % » des chômeurs au Gabon sont les jeunes dont l’âge varie entre  »15 et 24 ans » et,  »26% des actifs ayant entre 25 et 34 ans ».

De ce fait, cette retrouvaille a permis aux deux parties de revisiter le projet de renforcement des capacités dans le domaine de l’emploi des jeunes, qui doit financer la réhabilitation et l’équipement des écoles de santé de Makokou dans l’Ogooué Ivindo, Mouila dans la Ngounié et L’institut national de formation d’action sanitaire et sociale(INFASS) de Libreville dans l’estuaire.

Pour rappel, la BAD a pour mission de combattre la pauvreté et d’améliorer les conditions de vie sur le continent par le biais de la promotion des investissements à capitaux publics et privés dans des projets et des programmes aptes à contribuer au développement économique et social de la Région.

Au regard de ce qui précède, l’idée de cette audience pourrait être applaudie et qualifiée de géniale, vu la situation économique, préoccupante, actuelle du pays et le chômage qui accable les jeunes.

Cependant, la population ne peut attendre que la concrétisation des closes autour de cette séance de travail. Car, en effet, pour beaucoup de compatriotes, le gouvernement est réputé bon parleur, mais malheureusement mauvais faiseur.

G. W. O., pour la Rédaction d’Éthique Média Gabon


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.