[Gabon] collecte d’ordures ménagères à Libreville : une fréquence baissière observée dans certains quartiers

[Gabon] collecte d’ordures ménagères à Libreville : une fréquence baissière observée dans certains quartiers
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Ces derniers jours, de derrière l’école normale, au rond point de Nzeng Ayong, en passant par le quartier Sotega, les décharges publiques des ordures ménagères font désormais plusieurs jours sans être collectées. Au regard du danger que peuvent représenter ses déchet pour les riverains, la situation s’affiche dérangeante et met en péril les vies des habitants de ces quartiers de la capitale gabonaise, Libreville. Malheureusement, celle-ci semble ne pas inquiéter les autorités qui de droit.

On ne le dira jamais assez, la santé vaut mieux que tous. Elle n’a nullement de prix!
Cependant, celle des populations de certains quartiers du premier arrondissement de Libreville, la capitale gabonaise, semble être exposée par la montée en puissance des ordures ménagères qui, depuis un moment, font plusieurs jours et jonchent les rues sans être débarrassées. Face à cela, les populations laissées à la mercie  de ces immondices s’interrogent sur ce qui se passerait avec la société en charge de la collecte de ces déchets ménagers.

Déjà plusieurs passés que la situation met en mal les habitants des quartiers tels que derrière l’école normale, rond point de Nzeng en passant par Sotega, entre autres.

En effet, ils sont nombreux à se plaindre de cette fréquence baissière du ramassage des ordures dans leurs quartiers. Certains envisagent même d’en mettre du feu si rien n’est fait à temps, nous confiait Alix Mboumba au quartier Sotega, avant que Celine Ntsame de derrière l’école normale nous explique ce qui suit :

<<Ici, il est impossible de passer devant cette poubelle sans masque. Ce dernier est désormais porté, non pas pour se protéger du coronavirus, mais pour nous protéger des mauvaises odeurs émanant de cette poubelle qui fais des jours et des jours sans être ramassée.>>

Vivement que la fréquence du ramassage de ces ordures au sein de ces quartiers, voir même dans toute la capitale, revienne à la normale. Ce qui permettrait aux compatriotes vivants dans ces quartiers d’aspirer une l’air saine et pure.

 

W. O., pour la rédaction d’éthique média Gabon

 

Identifiant graphique EMG

Code de sécurité:
security code
Merci d’entrer le code de sécurité:

Envoyer

LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.