[Gabon] Audiovisuel : le ministre de la Communication, Pascal Houangni Ambouroué, veut mettre fin au piratage des chaînes et des programmes

[Gabon] Audiovisuel : le ministre de la Communication, Pascal Houangni Ambouroué, veut mettre fin au piratage des chaînes et des programmes
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Le ministre de la Communication veut lutter contre le piratage dans le milieu de l’audiovisuel gabonais, en mettant fin à la diffusion illicite de certaines chaînes et certains contenus télévisés. C’est donc dans cet optique que Pascal Houangni Ambouroue a, hier lundi 25 juillet 2022 à Libreville, reçu les fournisseurs de chaînes, de programmes télés et d’internet pour discuter des questions relatives au piratage et à la diffusion illégale de certains programmes et certaines chaînes au Gabon.

En effet, c’est accompagné des responsables de certains médias publics et privés du Gabon, que le ministre de la Communication, Pascal Houangni Ambouroué a présidé, hier lundi 25 juillet 2022, une séance de travail pour la lutte contre le piratage dans le secteur audiovisuel dont il est le premier responsable.

Une séance de travail qui, semble t-il, arrive à point nommé, surtout au moment où, il est observé que certains diffuseurs de chaînes de télés ne respectent aucune norme et font dans la diffusion illégale de certaines chaînes et programmes. Imposant ainsi au paysage audiovisuel gabonais une concurrence déloyale.

C’est donc pour contrecarrer la multiplicité des techniques pouvant leur permettre de pérenniser leurs pratiques illégales, que le patron de la Communication au Gabon, de son côté, pense déjà à mettre en place des mécanismes subtils et adéquats à cette lutte. Ce qui pourrait permettre de stopper l’élan des fraudeurs.

À noter que cette rencontre dont l’un des principaux mobils était la recherche des solutions contre le piratage dans le milieu de la Télé au Gabon, s’est tenue en présence des Directeurs Généraux du groupe Gabon télévisions, Ali Reynald Radjoumba; de l’Agence gabonaise de presse (AGP), Sébastien Ntoutoume Bekele; et bien d’autres.

Ils se sont saisis de cette retrouvaille pour également étudier des éventuels stratégies pour mettre fin à la vente illicite des boitiers pirates dits  »IPTV »; et les techniques frauduleuses de réception de chaînes via internet sans autorisation préalable des différents producteurs et diffuseurs.

<<La problématique récurrente du piratage des chaînes de télé était ce matin au centre des échanges avec l’ensemble des fournisseurs (TV et internet) du Gabon. Une série de mesures sera très prochainement prise pour résorber ce problème>> a déclaré Pascal Houangni Ambouroué sur un des ses comptes réseaux sociaux.

C’est peut-être là, l’occasion de rappeler qu’en février dernier, un groupe de 9 revendeurs illegaux de boîtiers pirates dits  » IPTV » avait déjà été appréhendé par les forces de l’ordre.

Ainsi, par cette sortie du Ministre, ses collaborateurs et ses partenaires, devrait-on croire que le Gabon va passé le cap et serait bientôt outillé en matière de lutte contre le piratage dans le secteur de l’audio-visuel ?

Dans tous les cas, l’avenir devrait nous en dira davantage.

CWO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.