[Gabon] Affaire Guy Nzouba Ndama : son parti politique, Les Démocrates, dénonce l’humiliation faite à son président

[Gabon] Affaire Guy Nzouba Ndama : son parti politique, Les Démocrates, dénonce l’humiliation faite à son président
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Alors qu’il rentrait du Congo voisin, à bord de son véhicule, l’opposant gabonais Guy Nzouba Ndama a été interpellé par les agents de la Gendarmerie nationale en post à la frontière Kabala(Leconi) dans le département des plateaux Batéké. Une interpellation qui a conduit, le samedi 17 septembre dernier, à la découverte des valises d’argent d’un montant estimé à plus d’un milliard de nos francs. Filmé et mis sur la toile, son parti politique “Les démocrates” est monté au créneau pour fustiger ce geste qu’il qualifie d’humiliant.

Guy Nzouba Ndama le président du parti politique Les Démocrates et ancien président de l’Assemblée nationale du Gabon

Si la vidéo montrant Guy Nzouba Ndama, avec des valises d’argent d’un montant de plus d’un milliard de francs CFA, après avoir parcourue la toile, est devenu sujet de moquerie et de dérision chez les uns, le sentiment est tout à fait différent au sein du parti politique  »Les démocrates » dont il est le Président.

En effet, hier dimanche 18 septembre 2022, les démocrates de Guy Nzouba Ndama ont organisé, à Libreville, une conférence de presse au sujet de l’interpelation de leur président et de la supposée “humiliation” dont il aurait fait l’objet. Ce, pour tenter de rassurer l’opinion publique, mais aussi, pour fustiger la scène montrer aux yeux du monde entier, quant-au traitement accordé à certains dignitaires de la République dans pareilles circonstances. Ce, malgré les droits que leur confère la constitution.

Pour les membres de cette formation politique, cette histoire serait donc une mise en scène humiliante visant à porter atteinte à l’image de leur leader politique.

“... le parti qui suit attentivement l’évolution de la situation entend au préalable s’entourer de toutes les informations nécessaires, avant d’organiser prochainement un point de presse au cours duquel il s’attachera d’édifier l’opinion nationale et internationale sur le fond de cette mise en scène humiliante”, a indiqué le communiqué.

Aussi, faut-il souligner qu’ après l’interpelation de l’ancien Président de l’Assemblée nationale du Gabon, Guy Nzouba Ndama, le samedi dernier, le parquet de Franceville s’est finalement saisi de l’affaire.

C’est donc après un interrogatoire du mis en cause sur l’origine de cet argent, que le parquet a fait une déclaration, hier dimanche 17 septembre 2022, pour annoncer la confiscation dudit argent et son versement au trésor public.

Cependant, pour la suite de l’affaire, une enquête serait ouverte dans l’optique d’identifier l’origine de ces fonds et d’en déterminer à quel usage étaient-ils destiné.

CWO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.