[Gabon] Affaire BR Sarl : Emmanuel MVE MBA et le CAPPE rentrent du Tchad avec des bonnes nouvelles pour les épargnants

[Gabon] Affaire BR Sarl : Emmanuel MVE MBA et le CAPPE rentrent du Tchad avec des bonnes nouvelles pour les épargnants
Emmanuel MVE MBA, au premier plan, lors de son interview d'après procès. ©RD. EMG
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Les clients et épargnants de la société dite Bâtisseur des Richesses (BR SARL) seront, sous peu, situés quant-à leur situation. Ils sauront s’ils pourraient rentrer en possession de leurs dûs ou non, au regard des premières conclusions du procès qui vient de se tenir au Tchad. Procès ayant opposé le Congrès des Agents Publics et parapublics de l’État (CAPPE), représentant les épargnants deflatés, et la COBAC – CEMAC à la Cour de Justice Communautaire de la CEMAC. Le rendez-vous est donc pris pour le 20 octobre prochain pour le verdict final.

Les épargnants de la société dite Bâtisseur des Richesses (BR SARL), n’ayant jamais eu gain de cause, quant au remboursement de leurs épargnes  »dérobées » par les responsables de BR SARL et alliés, avaient décidé, avec l’appuie du Congrès des Agents Publics et parapublics de l’État (CAPPE), dirigé par Emmanuel MVE MBA, de porter leur revendications auprès de la cour de justice communautaire de la CEMAC, pour espérer gagner le procès et se faire enfin rembourser.

C’est donc en cela que ledit procès s’est récemment tenu au Tchad, pays abritant la cour de justice communautaire de la CEMAC.

Au sortir de celui-ci, ces épargnants deflatés ont exprimé leur satisfaction, via l’avocat, représentant leur conseil, et Emmanuel MVE MBA, le président du CAPPE, qui conduisait la délégation venue du Gabon. Ils ont exprimé la sérénité, le calme et la transparence dans lesquels s’est déroulé ce procès, au regard des éléments fournis à la cours

Au premier plan, l’ avocat des épargnants BR SARL s’exprimant après le procès. ©RD. EMG

<< Les épargnants ont servi à la cour des instruments juridiques pouvant lui permettre de rendre sereinement sa décision.>> a déclaré l’avocat de la partie plaignante, donc des épargnants, avant que le président du CAPPE Emmanuel MVE MBA, ne déclare ce qui suit :

<<L’argumentaire qui a été développé par notre conseil a été effectivement convainquant, pour que la Cour puisse prendre la bonne décision.>>

Emmanuel MVE MBA, au premier plan, lors de son interview d’après procès. ©RD. EMG

On entend donc par  »la bonne décision », que le verdict de la cour soit rendu en faveur des plaignants dont les clients et épargnants deflatés de la société BR SARL (le Bâtisseur des Richesses).

Ainsi donc, le rendez-vous a été pris pour le 20 octobre 2022 pour le délibéré, qui pourrait définitivement clarifier les choses, afin que ces milliers de deflatés rentrent en fin dans leurs droits.

Rappelons que pour ce cas, on dénombre environ 18.000 épargnants qui avaient été floués par cette société.

Vivement que cette fois-ci soit la bonne pour le bonheur de plus d’un.

UNO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.