[Gabon] admission illégale de 75 étudiants à l’École de la Magistrature, le Copil Citoyen veut rétablir l’ordre par leur exclusion

[Gabon] admission illégale de 75 étudiants à l’École de la Magistrature, le Copil Citoyen veut rétablir l’ordre par leur exclusion
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Suite à la prétendue admission illégale de 75 étudiants supplémentaires à l’École Nationale de la Magistrature(ENM), le COPIL CITOYEN, par le biais de sa « Gouvernance juridique », a saissi le Directeur Général de ladite école et le Ministre de la Justice pour vérification.

C’est donc <<Suivant l’article du journal GabonReview et non démenti à ce jour par le Directeur de l’Ecole Nationale de la Magistrature et la Ministre de la Justice, conformément à la loi,..>> que  <<…la Gouvernance Juridique du COPIL CITOYEN a saisi les autorités suscitées pour clarification.>>.

Dans sa requête, la gouvernance juridique du COPIL CITOYEN s’est posé une question très importante, notamment celle concernant la capacité d’un juge recruté par corruption à dire le droit et rendre justice au nom du peuple.

<<Comment un étudiant recruté par corruption peut-il rendre au nom du peuple Justice?>> s’est interrogée l’organe juridique du COPIL CITOYEN du Gabon.

 Cependant, après vérification, s’il s’avérait que 75 étudiants, officiellement recalés au concours d’entrée à l’École Nationale de la Magistrature pour travail insuffisant, y’avaient finalement été admis, par des voies frauduleuses, le COPIL CITOYEN et, peut-être, d’autres organisations de la société civile, entameraient des poursuites judiciaires contre  l’administration de l’ENM pour leur exclusion.

<<Le COPIL CITOYEN lancera des poursuites judiciaires […] pour s’assurer de l’exclusion des 75 étudiants non méritants et corrompus d’une part, et de ce que toute la chaîne ayant intervenue dans cette présumée corruption à grande échelle au sein de l’ENM soit sanctionnée conformément aux textes en vigueur.>> a-t-on pu lire du communiqué paru à cet effet.

Ainsi, restant en attente des réponses du Directeur Général de l’École Nationale de la Magistrature et du Ministre de la Justice, le COPIL CITOYEN promet de démocratiser l’information en la portant vers l’opinion nationale et internationale, dans l’optique de mettre à nu des magouilles au sein de l’école formant les magistrats au Gabon.

Quid de l’égalité des chances, prônée par le Président de la République et changé en chœur par le gouvernement?

 

UNO

 


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Un commentaire sur “[Gabon] admission illégale de 75 étudiants à l’École de la Magistrature, le Copil Citoyen veut rétablir l’ordre par leur exclusion

  1. Русские рядовые, которые конкретно взяли в толк, что в свою очередь их командируют на гибель в напрасной войне противу Украинского государства, отказываются отправляться в бой. В то же время теперь отнюдь не в одиночестве, а полными батальйонами.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.