[Gabon] administration : réorganisation de l’ANBG, la commission technique des bourses désormais un organe à part entière.

[Gabon] administration : réorganisation de l’ANBG, la commission technique des bourses désormais un organe à part entière.
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Sous présentation du ministre de l’enseignement supérieur, le conseil des ministres tenu le vendredi 18 décembre 2020 a adopté le décret de loi portant réorientation de l’Agence nation des bourses du Gabon(ANBG), en quatre organes dotés chacun de ses missions. 

Après une vague de mouvement de grève des étudiants de l’université Omar Bongo(UOB) réclamant le paiement de leurs bourses, bourses pour lesquelles l’Etat, par le biais de l’agence nationale des bourses du Gabon(ANBG), rencontre souvent des difficultés pour honorer à cet engagement auprès des ayants droit qui ne sont autres que des étudiants, le ministre de l’enseignement supérieur vient de porter à l’attention du gouvernement une piste qui pourrait être une porte de sortie de ce dilemme.

Le Pr Patrick Mouguiama Daouda a introduit hier en conseil des ministres, le décret de loi portant réorganisation de l’ANBG.

En effet, ce projet porte essentiellement sur la redéfinition
des missions et l’organisation de l’ANBG, suite au retrait des missions relatives à l’orientation des apprenants consacré par le décret n°0077/PR/MECNFC, du 11 juin 2019 portant création du Secrétariat d’Orientation Scolaire, Universitaire et Professionnelle.

Désormais, cette institution publique sera composée de:

– le Conseil d’administration ;

– la Direction Générale ;

– l’Agence Comptable ; et

– la Commission Technique des Bourses.

Chacun de ces organes est doté des missions spécifiques.

Apeine enteriné en conseil des ministres, le décret de loi fait déjà jaser sur la toile.

<< Il ne suffit pas de créer d’autres organe qui viendront encore faire naitre beaucoup de problèmes dans le processus du paiement des bourses des étudiants.>>, a réagit un internaute sur Facebook.

Souhaitons que cette réorganisation de l’ANBG devienne très rapidement la solution idoine et durable tant espérée par les usagers dont, les principaux sont les étudiants. Car, si réorganisation, il y’a, les améliorations devraient aussi être visibles, afin de rétablir définitivement l’ équilibre au sein de l’Université gabonaise.

W. O., pour la rédaction d’Éthique Média Gabon


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.