[Football] Gabon : Pierre Emerick Aubameyang et Mario Lemina seraient punis pour avoir soutenu Didier Ibrahim NDONG ?

[Football] Gabon : Pierre Emerick Aubameyang et Mario Lemina seraient punis pour avoir soutenu Didier Ibrahim NDONG ?
Aubameyang et Lemina
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Depuis plusieurs mois, les tensions sont hautes au sein de l’équipe nationale de football du Gabon. Entre la réclamation de la reprise du championnat national par l’association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG); le refus de Didier Ibrahim NDONG de rejoindre ses coéquipiers à Franceville lors des éliminatoires du mondial Qatar 2022, soutenant ainsi L’ANFPG, décision qui, vraisemblablement, lui aurait coûté sa place en sélection pour cette CAN; le renvoie en clubs de PEA et Mario Lemina en pleine CAN, en passant par la réclamation des primes par les joueurs, tout semble confus. Au regard de tous ces signaux, beaucoup sont tentés de penser que, PEA et Mario Lemina auraient soutenu, sans le crier sur tous les toits, Didier Ibrahim NDONG. Le soutien, à leur coéquipier, qui leur aurait coûté la non participation à cette 33ème édition de la CAN.

Aubameyang et Lemina

Selon certaines indiscrétions, PEA et Mario Lemina auraient soutenu, dans l’ombre, Didier Ibrahim NDONG, qui n’a pas été appelé en sélection pour cette CAN, pour avoir marqué son soutien à L’ANFPG qui, elle, réclamait et continue de réclamer la reprise du championnat national.

Les deux stars gabonaises, susmentionnées, auraient donc décidé, en utilisant d’autres méthodes,
d’apporter leur soutien à leur coéquipier écarté pour une cause vraie défendue par la majorité des gabonais.

Une source proche de l’équipe des pantheres nous renseigne que le refus de prendre l’avion à Dubaï pour le Cameroun, sous condition du paiement de leurs primes, serait l’une des méthodes utilisées par les deux stars, actuellement éloignées de la CAN, en soutien à Didier Ibrahim NDONG.

À ce qui précède, on adjoint également la défaite en match amical face au Burkina Faso, lors de la préparation de cette compétition en cours.
<<...ils avaient décidé de jouer le jeu en laissant passer les ballons et, perdre ce match.>>, a confié la même source.

La grogne sur le choix de l’hôtel à leur arrivée au Cameroun, serait là aussi, une autre de leurs stratégies visant le même objectif.

Dans le même ordre d’idée, une autre source révèle qu’ils auraient tenté à plusieurs reprises de dissuader les dirigeants de cette sélection, sur la décision d’écarter Didier Ibrahim NDONG de l’effectif des joueurs retenus pour cette CAN, mais hélas, ce fût de tentatives sans succès.

Ce serait donc pour éviter qu’ils manifestent en pleine compétition, ou encore sur le terrain, qu’ils auraient été, subtilement, écartés du groupe, pourqu’ils ne perturbent la stabilité du l’équipe.

Cependant, ces révélations, de sources pourtant différentes, semblent concorder avec la déclaration de Mario Lemina, qui a annoncé sa retraite internationale, tout en indiquant que tout ce qui se dit sur sa personne n’est que mensonges, car, selon lui, il n’a fait que chercher à arranger les problèmes dans cette sélection.

<<En voulant trop régler les problèmes autour de cette sélection, c’est toi qui t’exposes. Car, toute cette méchanceté est rodée depuis des années. Il n’y a plus rien à faire. Je mets un point final à ça. Merci pour tout, mais quand ça touche ma famille, de tels mensonges venant des gabonais comme moi, j’ai honte. Je me retire définitivement de la sélection.>>, a-t-il posté sur son compte.

Toutefois, on reste accroché aux lèvres des concernés, espérant qu’ils communiquent officiellement sur cette affaire qui fait tache d’huile sur l’histoire du football gabonais.

L’affaire du Corona virus, des problèmes cardiaques et même, du groove avec des femmes, serait donc une machination bien orchestrée pour éloigner PEA et Lemina de la tanière et, pousser le public gabonais à les désavouer ?

Dans tous les cas, la vérité finira par faire surface !

CWO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.