[Fait divers] Libreville: un guérisseur infidèle à sa femme 18 ans durant avec sa propre fille

[Fait divers] Libreville: un guérisseur infidèle à sa femme 18 ans durant avec sa propre fille
Serge Ndoutoume ONDO, le père incestueux et mari infidèle
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Un gabonais, se disant guérisseur, trompait sa femme pendant 18 ans avec sa propre fille, à qui a-t-il pris la virginité à l’age de 12 ans. Le mari infidèle, en même temps père incestueux, a été finalement exposé par sa mère, qui avait gardé longtemps le secret, et pris par la gendarmerie des transports aériens de Libreville. 

Serge Ndoutoume ONDO, le père incestueux et mari infidèle . ©RD.EMG

Il s’appelle Serge Ndoutoume ONDO, la cinquantaine révolue.

En concubinage avec une citoyenne d’origine burkinabé, il lui est resté infidèle pendant 18 ans, et de surcroît, avec sa propre fille qu’il dépucela alors qu’elle n’était qu’une mineure de 12 ans.

Une relation incestueuse qu’il a entretenu, avec sa fille, durant plusieurs années, grâce au silence de leur entourage. Notamment sa concubine, qui est la mère de la fille; et sa propre mère, donc la grand-mère de la jeune fille et belle-mère de la dame.

Selon le récit fait au micro et devant la caméra du duo Enrique Bokoko et Victor Moundounga de la première chaîne nationale du Gabon, le père, sieur Serge Ndoutoume ONDO dopait sa fille avant de passer à son acte odieux qui, avec le temps, aurait conduit la fille à prendre goût et d’en demander souvent lorsqu’elle en avait envie.

Au dire de la jeune fille, qui aujourd’hui à 30 ans, son père abusait d’elle. Au tout début, elle aurait essayé d’alerter la famille, mais hélas, personnes ne lui accordait du crédit.

<< … je me plaignait à chaque fois, mais personne ne croyait à ce que je disais.>>, déclara t-elle au micro de Enrique Bokoko, avant d’ajouter qu’elle aurait même dû quitter la maison pour mettre fin à cette pratique honteuse, étant sous la menace de son  »père-amant » et des parents qui lui avaient demandé de garder le secret.

Ce, sachant que, même la mère, qui le savait déjà depuis longtemps, n’avait osé intenter une quelconque procédure, évoquant ainsi ses propres difficultés financières et ses problèmes de papiers pour justifier son silence et son inaction, et donc sa complicité en d’autres termes. Tout celà, parcequ’elle ne serait pas gabonaise, mais burkinabé. L’on se demande donc, si elle était aussi sous la menace, ou aurait-t-elle, tout simplement, fait le choix de suivre le conseil de sa belle mère, qui lui aurait demandé de ne pas exposer l’enfant ?

Ainsi donc, pour tenter de sauver sa peau, le « guérisseur traditionnel », l’unique héritier de son père, ne s’est pas gêné de parler d’une hypothétique initiation qu’il aurait subi, disant même qu’il n’a jamais s’agit d’un viol, ni d’un possible envoûtement de sa fille, mais plutôt, d’un plaisir partagé, vue que la fille ayant pris goût, lui téléphonait souvent pour lui en demander.

<<… C’était une initiation, je ne l’ai jamais menacé un jour, pour avoir un rapport abusif… non non non.>>, déclara t-il, avant d’adjoindre la fatale: <<… parfois elle m’appelait aussi…>>, comme quoi, la fille serait devenue amoureuse du père.

On notera que leur dernière partie de sexe remonterait donc à trois seulement seulement.

Resté longtemps grace au secret gardé par sa femme et sa fille, sous la motivation de sa mère (la mère du père incestueux), au prétexte qu’elle protégerait son fils héritier, sieur Serge Ndoutoume Ondo a finalement été livré à la gendarmerie par sa mère, 24 h après l’avoir fait subir une délivrance par un homme de Dieu.

À l’heure actuelle, celui qui, reconnaissant les faits qui lui sont reprochés a dit l’avoir fait, tout ce temps, sous l’emprise des esprits maléfiques. Il est bien, à présent, entre les mais des autorités judiciaires qui seront chargés de lire la loi pour juger de son sort.

 

UNO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.