[Fait divers] LECONI : une bagarre entre militants et une jambe cassée comme cerise sur le gâteau du 54 anniversaire du PDG

[Fait divers] LECONI : une bagarre entre militants et une jambe cassée comme cerise sur le gâteau du 54 anniversaire du PDG
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

 

Tout comme les militants PDG des autres localités du Gabon, ceux du département des plateaux ont, eux aussi, célébré le 54eme anniversaire de leur formation politique. Celle-ci s’est faite le dimanche 03 avril dernier à LECONI, après la grande célébration provinciale tenue la veille à Franceville. Pour ce qui est de la célébration dans les plateaux, une bagarre, d’après meeting, aurait éclaté et causé la fracture d’une jambe d’un des leurs pour du butin mal reparti.

Une vue d’une parties des associations et groupes socioculturels venus des quatre coins de la contrée pour le 12 mars en différé à Leconi. © RD. EMG

Après la grande célébration du 54e anniversaire du parti démocratique gabonais (PDG), présidée par son Distingué Camarade Président, Ali Bongo Ondimba, au Jardin Botanique de Libreville, un mandat avait été donné aux militants de chaque province et de chaque localité du Gabon de commémorer en différé cet anniversaire.

C’est donc pour se conformer à ce mot d’ordre, du premier responsable de leur parti politique, que les pedegistes du département des plateaux se sont réunis à Leconi le weekend écoulé.

Là-bas, ils auraient amorcé, en toute camaraderie, la célébration de la naissance de leur formation politique, jusqu’à ce qu’ éclata, le soir, une bagarre pour des plaintes occasionnées par le contraste et la disparité dans la répartition de la manne financière.

En effet, selon les témoignages qui nous ont été fais, des groupes d’animations et autres mouvements et associations, des jeunes comme des vieux, avaient été sollicités pour étoffer la place des fêtes de Leconi lors de cette célébration. En contrepartie, ces derniers devraient être financièrement récompensés, en plus des tee-shirts PDG qui leur avaient déjà été distribués en amont.

Ainsi, venus nombreux au nom de l’argent qui leur avait été promis, d’aucuns se seraient sentis désabusés pour avoir perçu une enveloppe amaigrie et moins garnie que celle des autres. Les montants distribués seraient de l’ordre de 15.000, 30.000 et 50.000 FCFA pour certaines associations.

Non satisfait, un groupe des deflatés se serait rapprocher d’un des élus locaux du coins, pour se plaindre du mauvais partage. Ce dernier les aurait conduit à l’hôtel restaurant Le rendez-vous du chasseur, où étaient le secrétaire départemental du PDG, qui avait la charge de distribuer le butin aux groupes et associations qui auraient honoré à leur engagement, et d’ autres cadres du parti, issus du deuxième siège, accompagnés de leurs jeunes militants.

C’est donc de là-bas que  »la bagarre militante » aurait éclaté entre les deux groupes, tous issus du parti des masses. Étant d’une rare violence,  l’affront se serait soldé par la fracture d’une jambe d’un des leurs, connu sous le pseudonyme de Socrate.

Ce serait grâce à l’intervention d’un des chefs du quartier Ompouyi, présent sur les lieux, que le cafouillage s’est calmé et que les belligérants se sont dispersés.

Cependant, ne s’étant pas produite sans conséquence, cette agression aurait été portée auprès de la brigade de gendarmerie de Leconi pour établir les responsabilités. Mais, chance ou malchance, les responsables du parti d’Ali Bongo dans le département des plateaux auraient décliné toute responsabilité quant à cette affaire digne d’un autre âge.

Comme quoi, toutes les promesses ne sont pas forcément bonne à croire.

 

 

ethiquemediagabon@gmail.com

ethiquemediagabon.com


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.