[Fait divers] insécurité à Franceville: un jeune CAJ de la SEEG retrouvé mort avec la gorge tranchée

[Fait divers] insécurité à Franceville: un jeune CAJ de la SEEG retrouvé mort avec la gorge tranchée
Carte professionnelle du regretté MBA NDONG Ryan-Durand, retrouvée sur le lieu de la découverte de son corps sans vie © RD. EMG
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

À Franceville, dans la province du Haut-Ogooué, précisément au quartier Joumas, les populations se sont réveillées, hier dans une panique totale. Pour cause, une découverte macabre a été faite très tôt ce matin du Jeudi 19 mai 2022. Un jeune citoyen, en Contrat d’apprentissage Jeunesse (CAJ) à la Société d’Énergie et d’Eaux du Gabon(SEEG), a été retrouvé étalé sur la route, avec la tête fondue et la gorge tranchée.

MBA NDONG Ryan-Durand est son identité d’état civil.

Agent de conduite affecté, à la DPI/DRE (SEEG Franceville), en Contrat d’Apprentissage Jeunesse (CAJ), son corps a été retrouvé sans vie, hier jeudi 19 mai 2022, étalé sur la route principale reliant le quartier Mangoungou à Potos, en passant par Joumas et saint Hilaire.

 Vue du lieu où le corps de MBA NDONG Ryan-Durand a été retrouvé sans vie. ©RD. EMG
Le corps sans vie du jeune MBA Ndong, sur le lieu de la découverte, au quartier Joumas à Franceville ©EMG

Retrouvé mort, le jeune MBA NDONG Ryan-Durand, baignant dans une mare de sang duquel s’est-il vidé, avait la gorge ouverte, on dirait tranchée à l’aide d’une arme blanche, et un trou sur le plafond de la tête.

Selon des témoignages recueillis auprès de nos sources francevilloises, le jeune MBA NDONG Ryan-Durand, la vingtaine révolue, aurait passé la nuit dans un snack bar à potos (CRTV), en compagnie de deux de ses amis de nationalité camerounaise et deux filles.

Sa mort c’est donc jouée entre 23h, l’heure du début du groove, et 5h du matin, l’heure à laquelle est-il sorti du snack avant d’être retrouvé mort au quartier Joumas.

De la version des faits de ses amis avec qui était-il sorti, le jeune agent de la SEEG serait resté au Snack alors qu’ils sont rentrés, avec les deux filles qui les accompagnaient.

Lui, étant celui qui offrait à boire, aurait donc décidé d’y rester, avec une fille qu’il y aurait rencontrée, avant que, elle aussi ne prenne la route malgré l’insistance de l’homme de la soirée, dont le corps a été retrouvé sans vie, qui lui demandait de rester avec lui car,  voulait-il encore boire une gorgée.

Ce serait donc seulement à 5h du matin, qu’il aurait décidé de sortir du snack pour rentrer chez lui, mais en empruntant la route allant vers la maison de la femme et la résidence privée du feu président Omar Bongo Ondimba, alors qu’il habite à Saint Hilaire, dans la cité de la SEEG situé entre sobraga Franceville et la montée du quartier Joumas, où a-t-il finalement été retrouvé sans vie à 6h, étalé sur la voie.

Retrouvé la gorge tranchée et la tête percée du haut, il y était sans son téléphone, mais avec sa carte d’assurance Ascoma, sa carte professionnelle SEEG, une somme de 3.300 FCFA et un paquet de préservatif.

Découvert, son corps a été portée vers une pompe funèbre et les autorités compétentes ont été saisies pour l’ouverture d’une enquête, pouvant permettre d’élucider ce qui lui serait réellement arrivé.

De ce fait, les regards des Franceville, de la famille, des amis et, même, des collègues sont rivés vers les enquêteurs pour tout comprendre.

 

Hermann L.


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.