[Éducation] Gabon: recrutement de 704 enseignants vacataires par le Ministère en charge de l’Education Nationale, que fait-on des 600 sortis de l’ENS et toujours assis?

[Éducation] Gabon: recrutement de 704 enseignants vacataires par le Ministère en charge de l’Education Nationale, que fait-on des 600 sortis de l’ENS  et toujours assis?
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Dans le cadre de la desserte des établissements scolaires du second degré, à travers le pays, en personnel d’enseignement, le Ministère en charge de l’éducation a lancé un appel à candidature pour le recrutement direct de 704 enseignants vacataires, quantifiés en fonction du besoin présent dans les quatre (4) matières choisies. 

Une salle de classe vide d’élèves et d’enseignants/ image pour référence au cadre professionnel de l’enseignant

704 chargés des cours seront directement recrutés par le Ministère en charge de l’Education Nationale au Gabon, pour espérer combler le déficit très prononcé dans ce secteur.

Ainsi, une fois recrutés, ces derniers arboreront le statut d’enseignants vacataires car, n’étant engagés par la fonction publique, seront-ils payés par fonds propres du recruteur, dont le Ministère de l’Education Nationale.

Pour se faire, le MEN a rendu public l’appel à candidature le 04 février 2022, en fixant le 18 février, de cette année, comme date butoir pour le dépôt des dossiers qui, devront être composés de:

une demande manuscrite, précisant la discipline, adressée au Ministre ;

– une copie légalisée d’acte de naissance ;

– un CV;

– une copie légalisée des diplômes ; 

– un certificat médical datant de moins de 3 mois;

– un casier judiciaire datant de moins de 3 mois; 

– une chemise à sangle;

– deux photos couleurs récentes.

Le dépôt de ces derniers se fera auprès du secrétariat général dudit Ministere, ou auprès des DAP et DZA pour ceux de l’intérieur du pays.

Cependant, il est à préciser que le recrutement concerne uniquement les disciples suivantes:

– Français ( 138 places);

– Anglais (96 places);

– EPS (145 places);

– Mathématiques (325 places).

De ce fait, le communiqué du MEN précise que le recrutement concerne toutes les personnes vivants au gabonais, sans exception de nationalité. Une ouverture que beaucoup des nationaux, loin d’être contre le recrutement des expatriés, jugent déjà très désavantageux pour les locaux, pour qui, le fait d’être beaucoup plus exigeants que leurs collègues expatriés, pourrait facilement orienté le choix des recruteurs, qui serait celui d’engager ceux qui leur donneraient moins de stress avec des réclamations d’un certain nombre de droits, des graves etc.

Cependant, rappelons que ce recrutement direct du personnel enseignant vacataire intervient alors que près de 600 diplômés, professionnels de l’enseignement sortis de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) sont toujours en attente, croupissant dans la misère, en espérant qu’un jour leurs situations soient réglées et qu’ils rejoignent les salles de classes, où doivent-ils servir la nation.

UNO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.