[Éducation] CEP: 80,89% du taux de réussite, pour quels établissements secondaires d’accueil ?

[Éducation] CEP: 80,89% du taux de réussite, pour quels établissements secondaires d’accueil ?
Portail des examens du Gabon
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Vendredi dernier, le Ministère de l’Education nationale a rendu public les résultats du Certificat d’études primaire (CEP), session 2022. Une délibération qui a fait de nombreux heureux, au regard du taux de réussite qui est de 80,89% sur l’ensemble du territoire national, pour 40.627 admis au total. C’est une belle performance qui vient d’être réalisée par la communauté éducative, contrairement à l’an dernier. Cependant, avec ce nombre élevé d’admis, il pourrait se poser un véritable problème au niveau des établissements secondaires, qui devront accueillir ces nouveaux collégiens dès la rentrée prochaine.

80,89% est le taux de réussite au CEP cette année, contre 53,81 l’année dernière.

Un résultat exceptionnel que l’on doit à toutes les parties, qui se sont suffisamment investis cette année afin qu’il n’y ait pas de grèves à répétition, comme par le passé (ministère de tutelle et le corps enseignant), et que l’année scolaire se déroule en toute quiétude, sans trop de pause inutiles.

Ainsi, après toute réjouissance et célébration des parents et des impétrants, on pourrait déjà, tout de même, s’interroger quant-à l’orientation de ces 40.627 élèves dans les collèges et lycées du pays.

En effet, depuis des années, les établissements publics du Gabon souffrent du problème des effectifs pléthoriques. Du primaire à l’université, en passant par les lycées et collèges, le constat est le même. On enregistre quasiment plus de 60 élèves par classe. Ce qui est un effectif au-delà de la norme fixée par les états généraux de l’éducation au Gabon.

Avec la problématique de la nonchalance observée chez les autorités gabonaises en matière de construction des établissements scolaires dans le pays, d’aucuns s’interrogent déjà sur les écoles vers lesquelles leurs enfants seront orientés.

<<Ma fille grâce a obtenu son CEP, je suis très contente. Seulement, il faut déjà que je m’interroge sur un plan B, au cas où ma fille est orientée dans un établissement populaire, où les élèves sont assis à 3 ou 4 sur un même table banc>> nous a confié Alida.

Au regard de la réalité sur le terrain et du nombre de nouveaux collégiens, on pourrait aisément comprendre la pertinence de cette préoccupation, mais surtout le fait qu’ils soient nombreux, ces parents, qui pensent ainsi, et qui sont souvent obligés d’inscrire leur progéniture, à leurs frais, dans des établissements privés, pouvant leur permettre d’être bien suivis et bien encadrés.

Vivement que le gouvernement gabonais résolve cette question, avec diligence, pour les années à venir, afin de soulager les parents qui sont pour la plupart économiquement faibles, mais surtout qu’ils sont eux-mêmes des produits de l’Ecole publique gabonaise.

CWO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.