[Éducation] Baccalauréat session 2022: les femmes plus présentes que les hommes en terme du nombre de candidatures

[Éducation] Baccalauréat session 2022: les femmes plus présentes que les hommes en terme du nombre de candidatures
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Le Gabon a enregistré au total 23.032 candidats qui ont pris part à l’examen du baccalauréat général, comptant pour l’année académique 2021-2022. De ce nombre, 13. 800 sont des filles, contre 9.432 garçons seulement. Des chiffres qui semblent révéler la place de choix accordée à la promotion de la scolarisation de la jeune femme dans notre pays.

Nombre des candidats au baccalauréat général session 2022, par province et par genre.

La problématique de la scolarisation de la jeune femme s’est toujours présentée comme une priorité au Gabon.

De ce fait, les autorités gouvernementales, aussi bien que les parents d’élèves, tentent, tant bien que mal, de promouvoir l’intelligentsia féminine au sein de l’Ecole gabonaise, à travers des programmes comme le concours Miss Science organisé il y a quelques semaines par le Ministère de l’Education Nationale.

C’est d’ailleurs ce qui a été démontré par l’enquête du 08 septembre 2021, publiée par le Fond des Nations unies pour l’enfance ( UNICEF). Celle-ci révélait que le taux de scolarisation de la jeune femme au Gabon reste supérieur à celui du jeune homme.

L’organisation du baccalauréat général session 2022, au Gabon, vient une fois de plus conforter les résultats de cette étude présentée par l’UNICEF. En effet, selon, la Direction Générale des Examens et Concours ( DGEC) du Gabon, pour cette année, l’effectif pour cet examen est de 23.034 candidats, dont 13.800 candidatures féminines pour 9.432 garçons.

En fait, l’expressivité et la pertinence de ces chiffres devraient motiver les gouvernants, les Associations des Parents d’Elèves ( APEs), la communauté éducative et même, l’ensemble des gabonais, à conjuguer leurs efforts pour poursuivre ce pugilat de façon inlassable. Car, le Gabon a tout à gagner en favorisant, d’une manière continue, l’épanouissement intellectuel de la jeune fille, puisque, il faut le rappeler, aucun véritable développement n’est envisageable dans la société moderne sans une prise en compte réelle du potentiel de la femme de façon général.

En attendant la publication officielle des résultats, l’on pourrait déjà se satisfaire du taux élevé en terme de participation de la jeune femme à cet examen national, qui n’est d’ailleurs pas de moindre.

AOO.


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.