Communication : La HAC donne un ultimatum aux médias en situation irrégulière

Communication : La HAC donne un ultimatum aux médias en situation irrégulière
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

La Haute autorité de la communication (HAC) veut mettre de l’ordre dans le secteur communication au Gabon. C’est le mardi 23 août 2022 que ladite entité a sorti la liste des médias privés en situation irrégulière juridiques et administratives. Ils ont jusqu’au 30 septembre pour régulariser leurs situations.

Ils sont 129 médias privés encore appelés site d’informations ou médias en ligne, à travailler dans l’informel, sans aucun statut légal, administratif et/ou judiciaire.

C’est donc pour leur permettre de régulariser leurs situations que la Haute autorité de communication (HAC) a fait ce rappel, en leur donnant un ultimatum et une date limite. Pour celà, ils ont jusqu’au 30 septembre pour se mettre à jour.

Cependant, il faut souligner que cet état de fait est une situation gênante pour certains médias cités dans cette liste. Quand on sait que plusieurs parmi eux collaborent avec le bord de mer, lors de certains événements, et même avec des grosses entreprises de la place.

Comment donc comprendre qu’un média travaillant dans l’informel puisse collaborer avec de telles boîtes, sachant qu’il y’a celles qui sont juridiquement et administrativement à jour, mais qui sont mis en retrait ?

CWO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.