[Agriculture] accord d’expertise: le Gabon à la recherche d’une santé agricole, appelle le Vietnam à la rescousse

[Agriculture] accord d’expertise: le Gabon à la recherche d’une santé agricole, appelle le Vietnam à la rescousse
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

En début de semaine dernière, Biendi Maganga Moussavou, Ministre gabonais de l’agriculture et son homologue vietnamien, Le Minh Hoan, ont conjointement paraphé, à Paris, une lettre de volonté pour donner à la production du café au Gabon une autre vitesse.

C’est la capitale française, Paris, qui a servi de lieu de rencontre pour la signature de la lettre d’intention pour booster la promotion du café au Gabon.

Cette lettre a été paraphée par les Ministres Biendi Maganga Moussavou et Le Minh Hoan, tous deux respectivement Ministres gabonais et Vietnamien de l’agriculture.

L’objet de la signature de cet accord est de permettre à l’Etat vietnamien d’apporter son expérience, son expertise dans le domaine agricole à l’État gabonais, mais plus précisément dans le domaine de la production du café.

L’intention étant de Booster l’agriculture gabonaise pour espérer tendre vers l’autosuffisance alimentaire et réduire les dépenses de l’État en matière d’importation des produits alimentaires.

Dans ce sens, on note, pour le rappeler, que depuis 2011, le gouvernement gabonais a injecte d’énorme financements pour essayer de faire éclore le secteur agricole. Malheureusement à ce jour, les résultats escomptés n’ont toujours pas encore été atteints.

Le Gabon dépense donc environ 550 milliards de francs CFA par an en terme de produits alimentaires importés pour l’alimentation de sa population estimée à moins de 2.000.000.

Entre temps, il est bon de savoir que le café reste un produit d’exportation clé pour le Viêt Nam, lui ayant généré un revenu de plus de 1,5 milliard de dollars en 2012.

De ce fait, parapher un contrat d’expertise avec un tel partenaire pourrait être d’un avantage considérable pour le Gabon.

Vivement donc que cette signature ne demeure au stade d’ un effet de buzz ministériel. Qu’elle soit plutôt un accord gagnant gagnant entre les deux pays signataires de cet engagement.

Warren OKOLO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.