[Afrique] football: La FEGAFOOT, mécontente des sanctions de la CAF, saisit la commission d’appel de ladite instance.

[Afrique] football: La FEGAFOOT, mécontente des sanctions de la CAF, saisit la commission d’appel de ladite instance.
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Le comité exécutif de la fédération gabonaise de foot-ball(FEGAFOOT) a, en debut de semaine, organisé une réunion d’urgence dont l’ordre du jour était: faire le point de la situation et saisir la commission d’appel de la confédération africaine de foot-ball (CAF) par rapport à ses décisions consécutives aux événements de Banjul lors du  Gabon-Gambie. Décisions qu’il juge beaucoup plus pécuniaires que éthiques.


Le partage de la poire par la Confédération Africaine de Foot-ball, suite au conflit qu’avait opposé l’équipe gabonaise à celle de la GAMBIE lors de la 4ème journée des éliminatoire de la coupe d’Afrique des nations(CAN) Cameroun 2021, n’a pas contenté les coeurs au sein du comité exécutif de la fédération gabonaise de foot-ball qui a, mardi dernier, organisé une reunion à son siège sise à Owendo.

Lors de cette dernière, il était question pour les responsables, de l’organe régulateur du foot-ball sur le plan national, de faire dans un premier temps le point sur la décission de la CAF qui les a tous indignié et, dans un second temps, lancer la procédure de saisine de la commission d’appel de la CAF.

Car, selon la FEGAFOOT, la décission de la confédération africaine de foot-ball n’a pas tenu compte de l’éthique sportive. Elle s’est malencontreusement beaucoup plus penchée sur l’aspect pécuniaire.

De ce fait, <<La FEGAFOOT est très indignée par la décission de la commission de discipline de la CAF qui s’est plus appesantie sur les aspects pécuniaires au détriment de l’éthique sportive. Consciente que le traitement indigne infligé à la sélection gabonaise relève des pratiques moyenâgeuses, la FEGAFOOT s’engage à saisir la commission d’appel de la CAF dans les plus brefs délais et va user de toutes les voies de recours pour que l’équité sportive soit préservée.>>, a indiqué le communiqué de presse de la Fédération Gabonaise de Football.

Vivement que l’instance suprême du football africain porte un regard très aiguisé et très objectif sur cette situation pas très élégante  qui pourrait, si elle perdure, entacher l’image du football africain.

W. O., pour la Rédaction d’Éthique Média Gabon


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.